Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Réaffirmer son leadership sur l’échiquier politique ivoirien en nombre d’élus
Publié le lundi 12 mars 2018  |  L'Héritage
Comment


‘’Plus personne ne doit rester sans rien faire. La feuille de route du président Bédié a été sans équivoque : investir le terrain et reprendre le travail de mobilisation afin de préparer le terrain et la victoire pour notre candidat en 2020’’, lance une personnalité de premier plan du parti à l’endroit de tous les responsables des structures d’animation du parti.

En clair, la direction du parti septuagénaire invite les animateurs des structures du PDCI à se mettre en pole position des futures batailles électorales, et cela commence maintenant.

Après la rencontre entre le président du PDCI-RDA, Henri Konan Bédié et le chef de l’Etat, Alassane Ouattara pour aplanir les divergences de vue, 2020 est devenu un rendez-vous crucial pour le parti du président Henri Konan Bédié.

En tout état de cause, le PDCI-RDA s’est déjà résolu à suivre son propre agenda pour 2020.

Et cela passe par la conquête du pouvoir d’Etat dès maintenant.

Mettre la machine à la disposition de la base

Mettre la ‘’machine PDCI’’ à la disposition des structures du parti pour étoffer sa base électorale. Jouissant d’un statut de parti politique d’envergure nationale, la direction du PDCI-RDA réalise qu’il est venu le temps de donner une feuille de route claire aux structures de mobilisation du parti : réactiver la flamme militante à travers tout le pays.

C’est pourquoi, délégation départementale, section de base, structure de jeunesse et de femme.ont désormais comme unique objectif d’investir le terrain et porter les idéaux du parti à travers toute la Côte d’Ivoire pour espérer séduire jusqu’au-delà de l’électorat classique.

Dans les prochaines semaines, l’objectif sera de grossir les rangs du parti avec de nouveaux sympathisants et militants à travers toutes les communes et régions de la Côte d’Ivoire pour donner une plus grande assise nationale au parti septuagénaire à l’issue des élections de 2018

En attendant, un plan d’action des responsables des structures d’animation s’impose pour une meilleure coordination des actions de mobilisation sur la voie de la reconquête du pouvoir d’Etat en 2020 en ouvrant dès maintenant un cercle vertueux avec des victoires aux élections municipales, régionales et sénatoriales de 2018.

Louis Tanin
Commentaires


Comment