Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Région
Article
Région

Après les affrontements à M’Bahiakro, le préfet interpelle les parents d’élèves
Publié le lundi 12 mars 2018  |  AIP
Visite
© Présidence par David Zamblé
Visite d`Etat dans le Woroba: la Première Dame fait d`importants dons aux populations de Dianra
Dimanche 19 juillet 2015. La Première Dame, Dominique Ouattara fait d`importants dons aux populations de Dianra en prélude à la prochaine visite d`Etat dans le Woroba. Photo: Ba Blaise, Préfet du département de Dianra
Comment


M’Bahiakro - Le préfet du département de M’Bahiakro, Ba Blaise a interpellé vendredi, les parents d’élèves, à l’occasion d’une tournée effectuée dans la sous-préfecture de Bonguéra, sur les récents événements au cours desquels la brigade de gendarmerie de la ville a été saccagée puis incendiée.

Le premier responsable du département de M’Bahiakro a appelé ses administrés à donner des conseils à leurs enfants, relativement aux dérives constatées ces derniers temps dans leur comportement. Il a indiqué que nul ne doit se rendre juste encore moins, s’attaquer aux symboles de l’Etat.

Rappelant la gravité des actes auxquels se sont livrés les élèves mardi, suite à l’assassinat de la petite Glahou Hermone Chanceline, le préfet a réitéré le message de fermeté du président de la République face à de tels actes. « Personne ne doit s’attaquer impunément aux symboles de l’Etat. Tous ceux qui ont été interpellés à la suite de ces violences, seront jugés et les responsabilités seront établies », a déclaré Ba Blaise.

Il a donc invité les parents d’élèves à donner des conseils à leurs enfants afin de se consacrer à leurs études et non se révolter contre des institutions de l’Etat.

Sur 30 blessés enregistrés lors de cette protestation, seulement quatre restent internés à ce jour au Centre hospitalier universitaire (CHU) de Bouaké. Les autres ont regagné leur domicile après des prises en charge médicales gratuites offertes par le gouvernement. Les élèves sont appelés à reprendre les cours lundi, a indiqué le préfet.

djmzb/ena/fmo
Commentaires


Comment