Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Côte d’Ivoire/ Situation socio-politique: Des guides religieux recommandent la réforme de la CEI pour garantir la tenue d’élections apaisées en Côte d’Ivoire
Publié le mardi 13 mars 2018  |  LInfodrome
Comment


« Il ne peut y avoir de réconciliation véritable , sans nos frères et sœurs en exil ou en prison »

Des guides religieux Chrétiens, Musulmans ainsi que des chefs coutumiers ont fait des propositions qui selon eux pourrait garantir à la Côte d’Ivoire, la tenue élections apaisées, transparentes et ouvertes à tous en 2020.

La situation sociale actuelle, selon les leaders religieux et chefs traditionnelles, n’augure pas un lendemain meilleur, en raison des troubles qui ont lieu dans le pays au lendemain des élections. « Les religieux que nous sommes, nous nous sommes dits que nous sommes dans l’obligation d’aller au-devant de la scène, afin de ne pas jouer le rôle des pompiers qui viennent après l’incendie », ont-ils dit à l’occasion d’une journée de réflexion, organisée le samedi 10 mars 2018, dans un complexe hôtelier au Plateau. Ces leaders religieux et les têtes couronnées présents ce jour ont réfléchi sur des propositions qui, selon eux, contribueraient à garantir des élections libres, juste transparentes et ouvertes à tous en 2020. A

fin de garantir un climat socio-politique apaisée au lendemain des élections, notamment les présidentielles de 2020, le professeur Cheick Légré Yahya, président en exercice de la Conférence des messages de paix des religions pour la tenue d’élections apaisées, transparentes ouvertes à tous en 2020 a souhaité la mise en place d’une commission électorale neutre dont la supervision serait l’affaire des guides religieux. « Nous proposons aux autorités et aux décideurs, partenaires de la Côte d’Ivoire, des institutions nationales et internationales ainsi que les pays amis de la Côte d’Ivoire, à laisser le choix de la supervision des élections aux religieux crédibles, c’est-à-dire neutre et indépendant qui ne sont ni partisans ni sympathisants d’aucun parti politique».
... suite de l'article sur LInfodrome

Commentaires


Comment