Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Un Mouvement pour réconcilier les Ivoiriens est né - Sylvain Takoué, leader : « L’amnistie sera un gage fort pour redonner confiance... »
Publié le mardi 13 mars 2018  |  L’intelligent d’Abidjan
Comment


Agir Pour la Réconciliation" (A.P.R.) est le nom du mouvement mis en place par le journaliste-écrivain Sylvain Takoué et l’artiste-chanteur Paul Mady’s, ainsi que des écrivains, journalistes, intellectuels, leaders de jeunesse, présidents d’Ong. C’était au terme d’un conclave le samedi 10 mars 2018, à l’espace Le Beaujolais, à Yopougon Bel-Air. Au sortir du conclave, le leader de ce nouveau mouvement Sylvain Takoué, en a précisé les contours. « Il s’agit de lancer et d’animer véritablement un mouvement civil, citoyen et républicain qui soit transversal, au-dessus des mêlées, sans coloration politique et capable, comme sa dénomination le dit, d’agir concrètement pour réconcilier les Ivoiriennes et les Ivoiriens », a-t-il expliqué. Selon lui, le moment est venu de regarder en face la situation intérieure du pays et de faire véritablement bouger les lignes. « Nous disons simplement qu’il y a eu des disputes douloureuses en Côte d’Ivoire, comme dans tous les pays en passe de progrès, disputes houleuses qui sont allées jusqu’à des dérives regrettables, mais que les palabres sont finies et qu’il faille maintenant que nous regardions tous dans la même direction qui est celle de la réconciliation, de la paix, de la sécurité et de la reconstruction du pays. Et que pour y arriver, un gage fort, qui redonne vraiment de la confiance aux uns et aux autres et les rapproche, devra être donné officiellement, celui de l’amnistie générale. C’est à cela que notre mouvement s’engage à travailler en bonne intelligence avec le peuple ivoirien, toutes les forces vives de la nation ivoirienne, les autorités du pays et la Communauté internationale pour contribuer à libérer moralement les uns et les autres des pesanteurs de la méfiance, de la suspicion, de la phobie et des récriminations ressassées et nées de la décennie de crise que le pays a connue », a aussi fait savoir le leader Sylvain Takoué. Qui indique, par ailleurs, que le mouvement APR agira partout où se trouvent les Ivoiriens, à l’intérieur comme à l’extérieur du pays, pour les rapprocher et les appeler au pardon, à la tolérance, à la non-violence et à prévenir d’un retour malencontreux du temps de crise sociopolitique à l’horizon 2020.

T.A.B avec Sercom
Commentaires

Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 4144 du 13/3/2018

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment


Comment