Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Zone de libre-échange continentale : Souleymane Diarrassouba a exposé les attentes de la Côte d’Ivoire
Publié le mardi 13 mars 2018  |  Fraternité Matin
La
© Ministères par DR
La Côte d`Ivoire participe aux préparatifs du lancement officiel de la ZLECA (Zone de Libre-Echange Continentale Africaine)
Conduisait la délégation ivoirienne à Kigali, au Rwanda les 8 et 9 mars 2018, dans le cadre des préparatifs du lancement officiel de la ZLECA (Zone de Libre-Echange Continentale Africaine), le Ministre du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des PME, Ministre de l’Industrie et des Mines par intérim, Souleymane Diarrassouba, a exprimé les préoccupations de la Côte d’Ivoire.
Comment


Chef de la délégation ivoirienne à la cinquième réunion des ministres africains du Commerce de l’Ua (AMOT 5) sur la Zleca, qui s’est déroulée à Kigali (Rwanda) les 8 et 9 mars, le ministre Souleymane Diarrassouba a exprimé les attentes de la Côte d’Ivoire à ses pairs.

La réunion s’inscrivait dans le cadre des discussions préparatoires au lancement officiel de la Zleca (Zone de libre-échange continentale africaine). Le ministre Diarrassouba a formulé des souhaits sur plusieurs aspects des textes, objets de discussion. Il s’agit notamment de voir la réunion aboutir à « la mise en place d’un Secrétariat pour le suivi et l’évaluation de la mise en œuvre de l’Accord-cadre portant création de la Zleca ; elle doit préciser le nombre des États devant ratifier l’Accord-cadre pour que celui-ci entre en vigueur ; l’insertion, dans l’Accord-cadre, d’une clause de réserves et la signature d’une déclaration d’engagement au processus Zleca ». A indiqué le ministre du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des Pme, et ministre de l’Industrie et des Mines par intérim. Précisant que ces aspects « restent une préoccupation » pour son pays. Rapporte une note d’information transmise par son cabinet.

La cinquième réunion des ministres est une initiative de l’Union africaine. Elle visait à adopter les textes juridiques de création de cette Zone. Elle précède le sommet extraordinaire de l’Union africaine, prévu le 21 mars 2018, toujours à Kigali.
... suite de l'article sur Fraternité Matin

Commentaires


Comment