Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Renforcement de l’Enseignement technique et la formation professionnelle de Côte d’Ivoire: Mamadou Touré échange avec les responsables de la CCI- Paris
Publié le mercredi 14 mars 2018  |  Ministères
Renforcement
© Ministères par DR
Renforcement de l’Enseignement technique et la formation professionnelle de Côte d’Ivoire: Mamadou Touré échange avec les responsables de la CCI- Paris
Lundi 12 mars 2018. Le Secrétaire d’Etat a eu une séance de travail avec les responsables de la Chambre de commerce et d’industrie de France avec à leur tête Didier Kling, président de cette structure.
Comment


Le Secrétaire d’Etat chargé de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle de Côte d’Ivoire continue de nouer les partenariats à l’extérieur. Depuis le dimanche 11 mars 2018, Mamadou Touré séjourne en France où il conduit une mission de son département à Paris. Lundi 12 mars, le Secrétaire d’Etat a eu une séance de travail avec les responsables de la Chambre de commerce et d’industrie de France avec à leur tête Didier Kling, président de cette structure.
L’objectif de cette mission est d’explorer les voies d’une coopération entre le SE-Etpf et la CCI-Paris pour le renforcement des capacités des enseignants, l’octroi d’opportunités à des jeunes ivoiriens d’aller se former en France dans des filières qui n’existent pas en Côte d’Ivoire, mais qui représentent un réel besoin pour l’économie ivoirienne. Le SE-ETPF, par cette visite de travail, veut aussi s’inspirer de la réforme de l’apprentissage et de la Formation Professionnelle en cours en France.

M. Mamadou Touré a instruit ses hôtes sur la situation de l’enseignement technique et la formation professionnelle en Côte d’Ivoire, sur la vision du gouvernement ivoirien, sur la stratégie mise en place pour relever le défi de l’inadéquation entre les formations et les besoins de la Côte d’ivoire et les réformes en cours. Notamment l’implication du secteur privé et l’instauration d’un modèle de gouvernance dans les établissements. « Le président de la République et le Premier ministre se sont mobilisés et ont donné d’importance à notre ordre d’enseignement qui devient une priorité du gouvernement. De 2017-2020, nous allons remettre à niveau notre dispositif de formation professionnelle d’enseignement technique. Cela passera par des réformes en profondeur notamment avec les passerelles, l’implication du secteur privé dans tout ce que nous ferons », a-t-il expliqué. Poursuivant, le Secrétaire d’Etat chargé de l’enseignement technique et la formation professionnelle a ajouté que 8 établissements ont été retenus pour la phase pilote. « Ces huit établissements seront coiffés par un comité de gestion de façon paritaire et va réunir des représentants de l’Etat avec les collectivités territoriales. De sorte à ce que les filières de formations choisies par l’apprenant, il puisse avoir des comités de gestion dans les établissements. Le secteur privé, les entreprises qui travaillent dans ces filières vont aider la direction de l’Ecole à mieux articuler les formations, à mieux définir les curricula de formation », a-t-il ajouté. Au terme de la séance de travail, M. Mamadou Touré et Didier Kling ont convenu d’une prochaine réunion (juillet ou Août 2018) pour fixer les pistes de coopération concrètes.
Pour rappel, les écoles françaises évoquées pour une coopération avec des écoles Ivoiriennes sont les suivantes : CFI ( Automobile ), ITESCIA ( Informatique et programme CodingFactory ), Gobelins ( Motion Design et images animées/videos), ISIEE ( Ingénierie et Télécom ), Ferrandi( Gastronomie/ Hospitality), ISIPCA ( Parfum ), La Fabrique ( Mode/ textile/cuir).

Sercom SE-ETPF
Commentaires


Comment