Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

La BRVM et la SFI harmonisent leurs actions pour plus d’engagement du secteur privé sur le marché financier sous régional

Publié le samedi 17 mars 2018  |  Abidjan.net
Visite
© BRVM par DR
Visite du Vice-président de la SFI au siège de la BRVM à Abidjan
Le Vice président de la Société Financière Internationale (SFI), Mohamed Bouled a rencontré ce vendredi 16 mars 2018, à Abidjan, le Directeur Général de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilière (BRVM), Edoh Kossi Amenounve, avec qui, il a évoqué ‘’les axes de collaboration entre les deux institutions’’.


Le Vice président de la Société Financière Internationale (SFI), Mohamed Bouled a rencontré ce vendredi 16 mars 2018, à Abidjan, le Directeur Général de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilière (BRVM), Edoh Kossi Amenounve, avec qui, il a évoqué ‘’les axes de collaboration entre les deux institutions’’.



En attendant le lancement lundi à Abidjan d’une première cohorte de 10 PME, qui devront passer à travers un processus de renforcement des capacités pour venir sur le marché dans les 3 prochaines années, le Directeur général de la BRVM après avoir dit sa gratitude à son hôte du jour pour sa visite, a présenté la situation de la BRVM.



Ainsi il ressort de l’exposé du Dr Edoh Kossi Amenounve que la BRVM, seule et unique Bourse sur le plan mondial appartenant à plusieurs pays avec un seul système de cotation, une seule monnaie, un seul regulateur, une seule plateforme de crédit compte 45 sociétés cotées pour une capitalisation d’environ 6.600 milliards de F CFA sur le marché des actions et 2.900 milliards de F CFA sur le marche des obligations.



Parfait exemple d’intégration de marchés, la BRVM, première place boursière islamique du Continent a connu au cours des dernières années une progression extrêmement importante de ses activités. Pour preuve, la capitalisation a plus que doublé en moins de 5 ans. Alors que le volume des transactions a quadruplé. Toute chose qui place la BRVM en 6eme Position au niveau des places boursières sur le continent. ‘’Nous sommes en phase de consolidation de nos acquis. C’est la première Bourse francophone régionale sur le continent qui a cette taille. Notre ambition c’est pouvoir contribuer davantage au financement de nos économies’’, s’est exprimé le Directeur général de la BRVM.



S’il est vrai que beaucoup d’Etats arrivent à intervenir sur le marche régulièrement, comme c’est le cas avec la Côte d’Ivoire et le Sénégal, l’intervention du secteur privé reste encore très timide sur le marché. ‘’ On a allégé les conditions de garantie. On a introduit la notation mais l’intervention du secteur privé sur le marché reste encore très timide’’, a affirmé le Dr Edoh Kossi Amenounve. La liquidité du marché et la taille des transactions encore relativement faibles, restent des défis à relever, a fait savoir le Directeur général de la BRVM.



Le vice-président de la SFI, Mohamed Bouled a réaffirmé l’intérêt que son institution accorde au développement des marchés boursiers. ‘’La SFI compte faire beaucoup d’efforts dans les années à venir pour le financement du secteur privé en tant que prêteur mais aussi en tant qu’actionnaire’’, a promis Mohamed Bouled. Il a confirmé l’engagement de la SFI à travailler avec la BRVM de sorte à ‘’ouvrir des fenêtres en faveur du secteur des PME pour qu’elles puissent se conformer aux exigences d’entrer en Bourse’’.



Le vice-président de la SFI était accompagné de plusieurs de ses collaborateurs du bureau d’Abidjan.



Elisée B.
Commentaires


Comment