Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article
Sport

Coupes Africaines: Le rêve brisé des Jaune et noir

Publié le mardi 20 mars 2018  |  L’intelligent d’Abidjan
Ligue
© AFP par ISSOUF SANOGO
Ligue des champions d’Afrique / Tour éliminatoire: Asec-Buffles du Bénin : 3-2
Mercredi 21 avril 2018. Abidjan. L’Asec Mimosas s’est qualifiée pour le prochain tour de la Ligue des champions d’Afrique en venant difficilement à bout d’une accrocheuse équipe des Buffles du Bénin (3-2), en match retour du tour préliminaire disputé au stade Félix Houphouët-Boigny.


« La saison 2017 fut celle de la renaissance. 2017-2018 sera celle de la confirmation puis de la consécration. L’objectif sera dirigé vers la Ligue des Champions. Nous allons poursuivre sans relâche la construction de notre projet et notre détermination est immense ». Ces propos sont de Me Roger Ouégnin, Président du Conseil d’Administration de l’Asec. Il les a tenus à l’occasion de l’assemblée générale ordinaire de l’Asec en août 2017. 7 mois après cet appel, l’objectif fixé est brisé. L’Asec ne sera dans le Top 8 de la Ligue des champions. Les Jaune et noir ont été éliminés à l’étape des 16e de finale par le Zesco FC de la Zambie. Les Zambiens ont réalisé le véritable hold-up en battant les Ivoiriens à domicile ( 2-1) le dimanche 18 mars 2018. L’objectif sera donc redirigé vers la Coupe de la Confédération. Car, l’Asec Mimosas a été réservée dans le tour cadrage de la Coupe de la Confédération. Les Jaune et noir auront donc l’opportunité de se repositionner afin d’atteindre l’étape de la phase de poule. En réalité, l’Asec avait-elle le coffre nécessaire pour la reconquête de l’Afrique via la Ligue des Champions ? Visiblement, non !!! Car comment comprendre cette défaite inattendue à domicile, alors que les hommes d’Amani Yao avaient réussi à dominer en déplacement cette formation du Zesco ( 1-0). Pis, le dimanche 18 mars 2018 au ‘’Felicia’’ devant les actionnaires, les Mimos avaient ouvert la marque, pour ensuite s’incliner. On peut le dire, techniquement, l’Asec était à sec ! Avec seulement un seul match de Ligue 1 dans les Jambes depuis le Chan2018, les Mimos ont peiné dans l’engagement et l’endurance. En manque de rythme, les Mimosas se sont fait ‘’manger’’ dans l’impact. En témoignent les blessures de Touré Amed (genou), Koanda Souleymane (Cheville), Komlan Agbegniadan (Cheville) et surtout du frêle Fonsinho, obligé de céder sa place alors qu’il avait remplacé Badié Gbagnon pour apporter de la percussion. Amani Yao, coach de l’Asec reconnait que son équipe n’a pas été à la hauteur de l’enjeu. « C'est une grosse déception pour nous. Car, on tenait vraiment à cette qualification. Malheureusement, nous avons donné le bâton pour nous faire battre. Après notre but, on n'a plus joué. Nous avons fait de mauvais choix qui nous ont bousillés. C'est en seconde période que nous avons mis le pied sur le ballon. Et face à un bloc défensif solide, nous avons eu des problèmes pour égaliser », a-t-il déclaré. En tout état de cause, le rêve africain des Jaune et noir s’effondre comme un château de cartes.

Ange K
Commentaires


Comment