Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Agrobusiness/ Opération de remboursement : L’Administrateur séquestre fait des précisions

Publié le mardi 20 mars 2018  |  LInfodrome
L`annexe
© Autre presse par DR
L`annexe fiscale contenue dans la loie de finances 2018 au centre des matinales de l`Ordre des Experts Comptables
Dans l’optique de s’approprier les dispositions de l’annexe fiscale à l’effet d’en mesurer les enjeux pour la gestion 2018 de l’Etat de Côte d’Ivoire, les opportunités offertes aux opérateurs économiques, les freins et les difficultés de sa mise en œuvre ainsi que les recommandations du secteur privé que l’Ordre des Experts Comptables de Côte d’Ivoire (OEC-CI) a organisé ce jeudi 25 janvier 2018, sa première matinale de l’année. Photo: Koné Drissa, président de l`ordre des Experts comptables de Côte d`Ivoire


Au confrère de L’Expression à qui il a accordé une interview, l’administrateur séquestre a apporté des éclaircissements sur l’opération de remboursement des souscripteurs des sociétés d’agrobusiness. Il a appris que ce sont plus de 54 milles souscripteurs qui ont été enregistrés dans le cadre de ce remboursement à fin février 2018. « Au 28 février 2018, nous sommes à 54 181 souscripteurs. C’est tout confondu. C’est-à-dire ces 54 181 comprennent les premiers souscripteurs, les omissions, les retardataires, ceux qui doivent recevoir un paiement ou pas », a informé M. Koné. Qui a ajouté que plus de 2 000 souscripteurs ont été payés entre décembre 2017 et fin février 2018. Ce qui porte à 23 378, le nombre total de souscripteurs ayant reçu un paiement à ce jour.

Pour les autres, a-t-il indiqué, ils sero,nt progressivement payés à mesure que les ressources seront disponibles. Il a d’ailleurs invité les souscripteurs à visiter le site internet créé à cet effet en vue de consulter les listes qui y sont régulièrement mises à jour. En effet, a-t-il expliqué, lorsque ces listes sont axctualisées, le souscripteur qui s’y trouve enregistré doit à son tour se rendre à la banque indiquée pour percevoir son dû.
... suite de l'article sur LInfodrome

Commentaires


Comment