Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Santé
Article
Santé

Côte d’Ivoire/ Le projet DREAMS de lutte contre le VIH Sida chez les femmes présenté à Man

Publié le mercredi 21 mars 2018  |  AIP


Man - Le projet américain DREAMS de lutte contre le Vih Sida chez les femmes et les jeunes filles, a été présenté mardi, aux populations de Man (Ouest, région du Tonkpi), à travers un atelier.

En présence des représentants de structures étatiques et privées, des ONG locales, de leaders communautaires et religieux, une projection a permis d’expliquer que DREAMS est un programme financé par le Plan d’urgence du président américain pour la lutte contre le Sida (PEPFAR). Et également que l’ONG IRC (International Rescue Commitee) est l’un quatre partenaires d’exécution de ce projet qui va s’étendre d'octobre 2017 à septembre 2019, et mis est œuvre dans quatre districts que sont Cocody-Bingerville, Daloa, Abobo-Est et Man.

«DREAMS est une initiative pour favoriser le développement des adolescentes et des jeunes femmes à être des personnes déterminées, résilientes, autonomes, sans Sida, encadrées par des mentors et sûres de réaliser leur plein potentiel », a expliqué le chef de bureau de l’IRC Man, Claude Agnéro.

Le directeur régional de la Femme, de la Protection de l’Enfant et de la Solidarité, Kouakou Issoufou, a expliqué que son ministère a un programme de lutte contre le Sida qui consiste à la prise en charge des orphelins et enfants rendus vulnérables par le Vih (OEV) et que DREAMS va permettre d’étendre un peu plus l’éventail des personnes à prendre en charge, parce qu’incluant les jeunes filles et les femmes.

«Je salue l’existence du projet DREAMS qui va permettre à la Côte d’Ivoire et à la communauté internationale d’atteindre l’objectif 90-90-90 qui consiste à dépister 90% des personnes séropositives, à pouvoir mettre 90% de séropositifs sous traitement anti rétroviral durable et pouvoir avoir 90% des personnes qui ont un traitement antirétroviral avec une charge virale durablement supprimée », a affirmé, pour sa part, le représentant du préfet de Man et du directeur régional de la Santé, Etty Koffi.

(AIP)

amak/fmo

Commentaires


Comment