Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Un hebdomadaire ivoirien suspendu pour ‘’4 parutions’’ après des ‘’injures’’ à l’encontre de Tiken Jah

Publié le mercredi 21 mars 2018  |  APA
Sénatoriales
© APA par Saliou AMAH
Sénatoriales ivoiriennes : les journalistes appelés à se garder des "écrits haineux"
Jeudi 15 mars 2018. Abidjan. Le Président du Conseil national de la presse (CNP), Raphaël Lakpé (photo) a appelé les journalistes à se ‘’garder des écrits haineux’’ lors du processus qui doit conduire aux premières élections sénatoriales ivoiriennes fixées au 24 mars prochain.


Abidjan (Côte d’Ivoire) - Le Conseil national de la presse (CNP, organe public de régulation du secteur de la presse) a suspendu, mercredi, l’hebdomadaire ‘’l’Essor ivoirien’’ pour ‘’quatre parutions’’, indique un communiqué de l’organe transmis à APA.

Réuni, ce mercredi, en sa troisième session extraordinaire de l’année, informe le communiqué signé par Raphaël Lakpé, le président du CNP, ‘’le collège des conseillers du CNP a suspendu pour quatre (4) parutions l’hebdomadaire L’Essor ivoirien, édité par l’entreprise de presse Hasséyé Editions’’.

Le CNP reproche à L’Essor ivoirien, dans son édition du lundi 9 au vendredi 23 mars 2018, ‘’des écrits contenants des injures, des qualificatifs dépréciatifs, dédaigneux, outrageants et intolérables à l’encontre de l’artiste-chanteur ivoirien Tiken Jah Fakoly qui serait prononcé à travers des médias et réseaux sociaux sur la situation sociopolitique de la Côte d’Ivoire’’.

Pour l’organe de régulation du secteur de la presse, ces écrits manifestement, ‘’aux antipodes des règles de la profession en plus de relever d’un journalisme d’une époque révolue, constituent une menace pour la consolidation de la démocratie, pour l’instauration d’un débat républicain et ne sauraient être encouragés’’, souligne M. Lakpé.

HS/ls/APA
Commentaires


Comment