Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Les États Généraux de la jeunesse à Bongouanou : L’Inspecteur général d’Etat exhorte les jeunes à être des acteurs de développement

Publié le jeudi 22 mars 2018  |  Abidjan.net
Etats
© Autre presse par DR
Etats généraux de la Jeunesse à Bongouanou
Mercredi 21 mars 2018. L’inspecteur Général d`Etat (IGE), Ahoua N`Doli Théophile (photo) a ouvert les travaux des États Généraux de la Jeunesse du département de Bongouanou organisé par la section locale du Conseil Nationale de la Jeunesse de Côte d’Ivoire (CNJCI).


L’inspecteur Général d’Etat (IGE), Ahoua N’Doli Théophile a ouvert ce mercredi 21 mars 2018 les travaux des États Généraux de la Jeunesse du département de Bongouanou organisé par la section locale du Conseil National de la Jeunesse de Côte d’Ivoire (CNJCI).

L’inspecteur Général d’Etat (IGE), Ahoua N’Doli Théophile s’adressant à la jeunesse de la région du Moronou a exhorté ceux-ci à être les acteurs du développement de leur localité. C’était ce mercredi 21 mars 2018 à la grande salle de l’hôtel Lac Kaby de Bongouanou, au cours des États Généraux de la Jeunesse initiés par le Conseil Nationale de la Jeunesse de Côte d’Ivoire (CNJCI), délégation départementale Bongouanou autour du thème « Quelle contribution optimale de la jeunesse au renouveau économique, social et politique du département de Bongouanou ».

Se réjouissant de la tenue de telle assise, Ahoua N’Doli parrain de l’atelier s’est exprimé en ces termes. « Félicitation à vous d’avoir pris cette initiative d’inscrire la jeunesse de Bongouanou dans une dynamique de réflexion et de proposition constructive pour le développement de notre département ». Tout en souhaitant des travaux fructueux, « Nous comptons sur vous pour nous produire un document de qualité contenant des propositions pertinentes », a dit pour sa part l’inspecteur Général d’Etat.

Cette rencontre majeure est l’occasion pour la jeunesse de faire un diagnostic des problèmes qui minent le département tout en apportant des réponses, des solutions, formuler des recommandations dans le domaine économique, social, éducatif, sportif, politique et sanitaire afin de définir les zones prioritaire pour mieux orienter les acteurs du développement du département, a indiqué bien avant la déléguée CNJCI départementale de Bongouanou, Zadi Ivoire Estelle.

« La jeunesse constitue une force physique, des idées, des intelligences sur laquelle le chef de village doit s’appuyer pour administrer au mieux son village. […] Au sortir de cet atelier, je souhaite que la jeunesse du Moronou adopte désormais des comportements responsables en vue de renforcer la cohésion et la paix sociale », a souhaité par ailleurs, madame le préfet de région de Bongouanou, Akasson Bernadette.

Au terme des travaux, un livre blanc consignant les propositions et recommandations a été produit par la jeunesse de Bongouanou et transmis aux autorités compétentes
Commentaires


Comment