Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

JIF/JME 2018 : Le gouvernement appelle à une prise de conscience collective pour assurer la pérennité des écosystèmes

Publié le jeudi 22 mars 2018  |  AIP
Lancement
© APA par Amah SALIOU
Lancement d`une session internationale de réflexion stratégique portant sur une approche prospective africaine des menaces sécuritaires transnationales
Lundi 14 novembre 2016. Abidjan. Lancement d`une session internationale de réflexion stratégique portant sur une approche prospective africaine des menaces sécuritaires transnationales. Cette rencontre se déroule sous la présidence du ministre en charge de la Défense, Alain-Richard Donwahi (photo).


Abidjan- Le gouvernement de Côte d’Ivoire, par le truchement du ministère des Eaux et Forêts, appelle les concitoyens, à une prise de conscience collective sur les réelles potentialités qu’offre la nature pour assurer la pérennité des écosystèmes.

Le premier responsable de ce département ministériel, Alain-Richard Donwahi, a livré le message du gouvernement, mercredi, à l’occasion de l’édition 2018, de la journée internationale de la forêt (JIF) célébrée le 21 mars et de celle de la journée mondiale de l'eau (JME), dont la commémoration est prévue le 22 mars.

Selon le ministre Donwahi, la célébration de ces journées est l’occasion d’attirer l’attention du monde entier sur l'importance de l'eau et de la forêt, deux entités intimement liées et d’une importance stratégique et vitale pour le développement des activités socio-économiques durables.

C’est pourquoi, a-t-il promis, son ministère s’emploie à conduire une politique gouvernementale qui s’articule autour de quatre axes à savoir le respect des engagements internationaux de la Côte d’Ivoire, l’entretien d’un climat favorable au développement de ses activités agricoles, la préservation de la biodiversité, et la poursuite du développement socio-économique.

Face à ces défis, la protection de nos forêts et leur restauration pour rééquilibrer le cycle de l’eau, la sauvegarde nos fleuves, nos rivières, nos lacs et nos zones humides, afin de préserver notre santé et offrir à nos concitoyens une eau abondante et de bonne qualité, est plus que jamais une nécessité pour les acteurs du secteur.

Le ministre Donwahi exprime donc la gratitude du gouvernement aux partenaires techniques et financiers pour leurs soutiens et appuis déterminants pour la mise en œuvre de programmes ambitieux de reforestation, de verdissement de nos villes et de gestion intégrée de nos ressources en eau et les encourage, ainsi que les gestionnaires des villes, à redoubler d’efforts pour l’atteinte des objectifs communs de développement.

La 26ème édition de la Journée mondiale de l'Eau se déroule autour du thème, « Solutions pour l’eau basées sur la nature » quand, l’Organisation des Nations Unies a décidé de mettre en exergue l’arbre urbain à travers le thème « Les forêts au service des villes durables ».

L’objectif du gouvernement est de tenir l’engagement pris par le président de la République, Alassane Ouattara, lors de son intervention à la tribune des Nations Unies en 2014, d’œuvrer au développement d’une agriculture sans déforestation, en vue de recouvrer 20% de son territoire de couvert forestier, soit six millions d’hectares, à l’horizon 2030.



fmo
Commentaires


Comment