Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Entrepreneuriat jeune à San Pedro : bilan satisfaisant pour le projet Initiative (CCI-CI)

Publié le samedi 24 mars 2018  |  AIP


San Pedro– Initié par le système des Nations Unies, en partenariat avec la Chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire (CCI-CI), le projet ‘’Initiative’’ d’appui à l’insertion professionnelle et à la promotion de l’entrepreneuriat jeune, a permis, en deux ans, à 116 jeunes de la région de San Pedro, de créer et développer leurs entreprises, a indiqué vendredi la CCI-CI, au cours d’un atelier bilan du projet.

Les 116 jeunes entrepreneurs sont passés par une sélection rigoureuse, effectuée sur la base de 300 jeunes au départ, enrôlés, sensibilisés à l’entrepreneuriat et formés au montage de plan d’affaires. Les 116 meilleurs porteurs de projets, retenus au final, ont bénéficié d’un concours financier de 118 millions de francs CFA, octroyés par le PNUD, et qui leur a permis de créer et développer leurs entreprises.

« L’enjeu majeur du projet ‘’Initiative’’ étant la pérennisation des entreprises installées, les dispositions sont prises (par la CCI-CI) pour assurer le suivi post installation », a souligné la présidente régionale de la CCI-CI San Pedro, Linda Zraik. Sa structure a investi, depuis octobre 2015, plus de 60 millions de FCFA dans ce projet, intégré au Programme conjoint de lutte contre la pauvreté dans la région de San Pedro.

Le Chef du département ‘’Appui et conseil aux entreprises’’ de la CCI-CI, Komara Moussa, a noté des satisfécits à différents niveaux du projet, notamment un accroissement du nombre de création d’emplois, une augmentation significative des chiffres d’affaires de ces jeunes entrepreneurs, avec des montants ayant évolué de 2 à plus de 4 millions de FCFA, chez les femmes, et de 3 à 10 millions FCFA, chez les hommes.

L’on note cependant un faible taux de recouvrement des sommes mises à la disposition des jeunes entrepreneurs, à savoir 33%. « Faites davantage d’efforts pour rembourser, et garantir ainsi la pérennisation de ce projet, afin d’en faire bénéficier à un plus grand nombre de jeunes de la région », a conseillé Komara Moussa.

Vendredi, une 3ème vague de 27 jeunes entrepreneurs venant de bénéficier d’un appui financier, a reçu une formation sur la stratégie de pérennisation de leur entreprise. Un autre volet du projet a permis, sur les deux ans, la mise en stage de 50 jeunes en entreprise, avec à la clé, 4 emplois permanents obtenus par certains.


jmk/tgm
Commentaires


Comment