Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Africa CEO Forum : La relance de l’Afrique offre de nouvelles opportunités aux investisseurs (Rapport)

Publié le lundi 26 mars 2018  |  AIP
AFRICA
© Abidjan.net par Marc-Innocent
AFRICA CEO Forum 2018: cérémonie d`ouverture
Abidjan le 26 Mars 2018. La sixième édition du Forum Africain des Chefs d`Entreprise, Africa CEO Forum, s`est ouverte ce jour au Sofitel Hôtel Ivoire. Cérémonie officielle qui a vu la participation des Présidents ivoirien, Alassane Ouattara, Ghanéen Nana Ado et Zimbabwéen.


La relance de l’Afrique après plusieurs années marquées par un ralentissement de la croissance, offre des opportunités de choix aux investisseurs, indique un rapport de la Société financière internationale (IFC) produit en partenariat avec Africa CEO Forum, et présenté lundi à l’ouverture de la 6 ème édition de ce Forum à Abidjan.

Selon ce rapport intitulé "construire l’avenir de l’Afrique : des marchés et des opportunités pour les investisseurs privés", les opportunités en Afrique découlent de facteurs qui ne se limitent pas à la stabilité des prix des matières premières, mais incluent les tendances démographiques favorables, les réformes économiques en cours, les investissements dans les infrastructures, le dynamisme du secteur des services et de la forte production agricole.

"Les tendances favorables créent des opportunités considérables pour les investisseurs. La classe moyenne est en pleine croissance en Afrique et consomme une large variété de biens et de services, tandis que la technologie transforme la manière dont les services sont délivrés aux consommateurs. Ces facteurs créent un énorme potentiel dans de multiples secteurs à travers l’Afrique", a souligné, le vice président d’IFC, Hans Peter Lankes.

Le rapport montre que certains secteurs offrent un potentiel fort en raison de l’amélioration de la productivité, ou de l’accroissement de la demande. Il souligne par ailleurs un déficit en infrastructures (électricité, transport, assainissement) en Afrique, ainsi qu’un accès limité aux financements.

Pour lever les obstacles au développement, IFC et Africa CE Forum préconisent que les efforts des gouvernements et du secteur privé, soutenus par les Partenaires, soient combinés.

tad/kam
Commentaires


Comment