Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Cadre des investissements en Côte d’Ivoire: ‘’Des progrès faits’’ mais des procédures restent à ‘’simplifier’’ (SFI)

Publié le lundi 26 mars 2018  |  APA
Le
© Autre presse par DR
Le vice-président de la Société financière internationale (SFI) pour l`Afrique et le Moyen Orient, Sergio Pimenta, en marge du Forum économique, ‘’Africa CEO Forum 2018’’
Le vice-président de la Société financière internationale (SFI) pour l`Afrique et le Moyen Orient, Sergio Pimenta, en marge du Forum économique, ‘’Africa CEO Forum 2018’’


Abidjan (Côte d’Ivoire) - La Côte d'Ivoire a fait de ''nombreux progrès'' au niveau du cadre des investissements, mais des procédures administratives restent à "simplifier", a indiqué lundi le vice-président de la Société financière internationale (SFI) pour l'Afrique et le Moyen Orient, Sergio Pimenta, en marge du Forum économique, ‘’Africa CEO Forum 2018’’, qui se tient à Abidjan.

''Nous avons constaté qu'en Côte d'Ivoire de nombreux progrès ont été faits. En termes de climat des affaires, le secteur privé est très actif. (Mais) il y a les questions des procédures administratives qui peuvent être simplifiées'', a dit Sergio Pimenta à la presse.

Le vice-président de la SFI pour l'Afrique et le Moyen Orient s'exprimait à l'issue d'une présentation d'un rapport de la SFI et du Africa CEO Forum intitulé "Construire l'avenir de l'Afrique: des marchés et des opportunités pour les investisseurs privés".

M. Pimenta a assuré que la SFI, une branche du Groupe de la Banque mondiale (BM) est prête à ''travailler'' avec le gouvernement ivoirien pour aider le pays à améliorer son cadre des investissements de manière à favoriser les interventions du secteur privé et à accroître la croissance.

A l'ouverture du Africa CEO Forum 2018, le président ivoirien Alassane Ouattara a marqué un certain nombre de succès de l'économie ivoirienne. Selon Sergio Pimenta les performances de croissance de la Côte d'Ivoire sont ''remarquables", toutefois le gouvernement ''peut aller plus loin".

Il a fait savoir que la question de la gouvernance est ''importante pour attirer l'investissement", car "il faut avoir un cadre des affaires qui est stable et qui est aussi favorable aux investissements".

Amir Ben Yamid, fondateur et président du Africa CEO Forum, a également soulevé la question de la gouvernance dans l'environnement des affaires, tant au niveau institutionnel que du secteur privé. Il fait savoir que pour les entreprises la "modernisation" est un enjeu pour attirer les investisseurs.

"En Côte d'Ivoire, il y a une communauté libanaise assez importante" et les entreprises appartiennent à des familles or la "gouvernance familiale n'est pas toujours aussi exigeante par rapport à ce que peuvent demander des investisseurs institutionnels'', a-t-il souligné.

La Société financière internationale dispose de programmes de services conseils visant à aider les Petites et moyennes entreprises (PME) à améliorer leur business plan afin d'avoir accès au financement auprès des banques et les institutions à améliorer leur gouvernance.

AP/ls/APA
Commentaires


Comment