Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Santé
Article
Santé

CHU de Yopougon: Un laboratoire au secours des enfants hémophiles de Côte d’Ivoire

Publié le jeudi 29 mars 2018  |  LInfodrome
Le
© Autre presse par DR
Le CHU de Yopougon


Un important lot de medicaments pour la prise en charge des enfants hémophiles a été remis, le lundi 19 mars 2018, par le laboratoire Saham Pharma, au service hémophilie du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Yopougon.

Le Laboratoire Saham Pharma, en collaboration avec le professeur Ibrahima Sanogo du Chu de Yopougon, a procédé à la remise de facteurs sanguins estimés à plus de 15 millions FCFA, au service Hémophilie du CHU de Yopougon.

Ce don fait suite à deux visites de formations sur l’hémophilie et la maladie du sang en juillet et en octobre 2017, en Côte d’Ivoire, conduites par le professeur Khorassani. Ces séances de formations ont permis de former aux techniques de circoncision des hémophiles. Désormais, ils sont capables de procéder par eux, à cette opération sans dommage.

D’ailleurs, après la cérémonie officielle de remise de médicaments, des séances pratiques de circoncision ont eu lieu. Des enfants dont l’âge varie entre 2 ans et demi et 12 ans ont subi des opérations en toute sécurité. Egalement, un adulte de 17 ans s’est fait circoncire en toute sérénité.

Ce don représente une bouffée d’oxygène pour le service hématologie du Chu de Yopougon, les hémophiles et leurs parents. En plus des médicaments, une équipe dynamique conduite par le professeur Ibrahima Sanogo prendra le relais pour sauver les hémophiles d’une mort précoce, ou les éloigner des préjugés qui conduisent souvent au rejet systématique des malades, comme c’est le cas des nombreux enfants hémophiles sur l’étendue du territoire. Mieux, avec ce lot de médicaments des séances de dépistages, à l’échelle nationale, pourraient être entreprises.

En Côte d’Ivoire sur une population évaluée à plus de deux mille hémophiles, seulement une poignée de ces malades, une centaine environ, bénéficie d’une prise en charge au CHU de Yopougon. Le don de médicament fait par le Laboratoire Saham Pharma trouve là tout son sens, désormais les enfants hémophiles pourront se faire circoncire en toute sérénité. Evalué à plus de 82000 unités, ce don va couvrir les opérations de circoncision des malades sur une longue période.
... suite de l'article sur LInfodrome

Commentaires


Comment