Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Navires abandonnés et épaves maritimes : des spécialistes réfléchissent sur la question à Abidjan

Publié le jeudi 29 mars 2018  |  Abidjan.net
Navires
© Abidjan.net par CK
Navires abandonnés et épaves maritimes : des spécialistes réfléchissent la question à Abidjan
Abidjan, la capitale économique ivoirienne abrite depuis hier mardi 27 mars un séminaire sur les Navires abandonnés et les épaves maritimes dans les locaux de l`Académie Régionale des Sciences Techniques de la Mer ( ARSTM).


Abidjan, la capitale économique ivoirienne abrite depuis hier mardi 27 mars un séminaire sur les Navires abandonnés et les épaves maritimes dans les locaux de l’Académie Régionale des Sciences Techniques de la Mer ( ARSTM).

À l’initiative de l’Institut de Sécurité Maritime Interrégional (ISMI), pendant trois jours, les séminaristes composés d’armateurs, de consignataires de navires, d’autorités portuaires et maritimes, d’organisations de défense de l’environnement et Ministères vont réfléchir sur les difficultés et conséquences liées aux navires abandonnés et aux épaves y compris les plates-formes pétrolières désactivées que connaissent les pays du Golfe de Guinée au sens large.

Selon Karim Coulibaly, directeur général de L’ARSTM les dangers liés aux navires abandonnés et épaves sont multiples. Ainsi ce séminaire, le premier du genre va sans doute permettre d’apporter des solutions à cet état de fait. Prenant la parole, le commandant Koffi Emmanuel, commandant du Port Autonome d’Abidjan (PAA) a indiqué que les conséquences des navires abandonnés et épaves ont des impacts réels sur l’exploitation. Pour lui, ce séminaire est crucial dans le sens où les réflexions vont porter sur plusieurs thématiques. " même si notre port peut accueillir plusieurs bateaux, il faut noter que les navires abandonnés et épaves ne permettent pas une bonne sécurité de la navigation " a-t-il confié.

Jacky Bonnemains, représentant l’association Robin des Bois France ( une ONG engagée dans la protection de l’environnement ) a dans son propos introductif remercié les autorités portuaires pour cette initiative. Selon lui, les dommages causés par les épaves maritimes sur l’environnement sont énormes. Ainsi espère t-il que les résolutions de cette rencontre pourront contribuer à la protection de l’environnement marin.

CK
Commentaires


Comment