Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Santé
Article
Santé

Santé Publique- 4 milliards FCFA des États-Unis pour le renforcement du système de Santé ivoirien

Publié le vendredi 30 mars 2018  |  Pôle Afrique


Le projet Health Finance et Governance (HFG), lancé en mars 2013 par l’USAID, vise l’amélioration du financement et de la gouvernance dans le secteur de la santé en Côte d’Ivoire. Ce projet, d’une valeur de plus de quatre milliards de francs CFA (9 millions de dollars), a réalisé plusieurs acquis importants au cours des cinq dernières années. La cérémonie de clôture du projet a eu lieu le jeudi 22 mars dernier en présence du ministère de la santé et de l’Hygiène Publique et l’USAID.

En Côte d’Ivoire, le projet HFG, avec l’appui financier du PEPFAR a soutenu efficacement le ministère de la Santé et de l’Hygiène publique et ses différentes directions centrales dans le renforcement de la gouvernance et du financement de la santé dans plusieurs domaines. Il s’agit de l’amélioration qualitative et quantitative des ressources humaines, l’amélioration du financement et surtout de la gouvernance de la santé. Cela a permis d’accroître l’accès aux soins, y compris les services en matière de VIH/SIDA, de tuberculose, de paludisme et de santé de la reproduction.

Par ailleurs, dans le cadre du Règlement Sanitaire International à travers le programme de sécurité sanitaire mondiale ou Global Health Security Agenda, le projet HFG a soutenu non seulement le ministère de la Santé dans la mise en œuvre d’activités de préparation et de lutte contre la maladie à virus Ebola et autres menaces épidémiques, mais aussi contribué à l’élaboration du plan d’action national de sécurité sanitaire. Le but est de renforcer les capacités multisectorielles du pays en matière de prévention, de détection et de riposte rapide face aux menaces de santé publique.

Le Représentant Pays de l’USAID, Jeff Bryan, s’est réjoui de la parfaite collaboration avec la partie nationale et a plaidé pour le renforcement de la collaboration et l’harmonisation entre partenaires, afin d’éviter les duplications et ainsi assurer un meilleur partage des coûts.

« Je tiens à renouveler l’engagement du gouvernement américain à travailler aux côtés des autres partenaires techniques et financiers pour permettre à la Côte d’Ivoire de disposer d’un système de santé performant où les différents acteurs, adéquatement formés, en nombre suffisant et motivés, développent la culture du résultat et de la redevabilité » a-t-il conclu.
... suite de l'article sur Pôle Afrique

Commentaires


Comment