Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

50 jeunes formés à l’hévéaculture à Dabou

Publié le vendredi 30 mars 2018  |  AIP
Heveaculture
© Cote d’Ivoire Economie par DR
Heveaculture


Abidjan - Le collectif des organisations professionnelles agricoles de la filière hévéa (Coop hévéa), a formé 50 jeunes à la culture de l’hévéa, à Dabou.

A cette occasion, le porte-parole de COOP hévéa, Isaac Adi, a exhorté les jeunes à s’intéresser aux métiers de l’agriculture, notamment ceux de la filière hévéa.

« Quand on tient compte de la production ivoirienne, la filière a encore besoin de plus de 50 000 saigneurs. En outre, le métier de saigneur nourrit son homme », a-t-il relevé, mardi, lors de cette formation.

Le saigneur gagne au kilogramme au minimum 40 F CFA, d’autres par contre perçoivent jusqu’à 100 F le kg quel que soit le coût du caoutchouc naturel, a-t-il fait savoir.

Isaac Adi a exhorté les jeunes à ne pas se décourager face à la baisse du coût. Pour lui, le planteur doit dorénavant devenir un exploitant agricole en diversifiant ses productions.

Le secrétaire général du COP hévéa, Yssouf Camara, initiateur du projet, a également fait observer que d’autres activités peuvent intéresser des jeunes diplômés dans la filière hévéa, notamment la fonction de régisseur de plantation. « C’est dire que le secteur est pourvoyeur d’emplois. Mais il faut promouvoir ces emplois », a-t-il indiqué.

Quant au directeur régional d’Abidjan-Nord de l’Agence-emploi-jeunes, Kamagaté Diarra, il a fait savoir que sa structure est disposée à accompagner le COP hévéa, en scellant dans les prochains jours un partenariat avec cette organisation, a-t-on appris.

ano/kam
Commentaires


Comment