Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire/Le CNJCI invité à sensibiliser la jeunesse contre l’incivisme et les attaques des symboles de l’État

Publié le dimanche 1 avril 2018  |  AIP
Civisme
© Ministères par DR
Civisme et citoyenneté: les ministres Sidi Touré et Jean Claude Kouassi lancent des appels au respect des institutions
Abidjan, le 05 mars 2018. Lors de la cérémonie de salut aux couleurs au siège de la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale (CNPS) au Plateau, le Ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l’Emploi des Jeunes et du Service Civique, Sidi Tiémoko Touré et le ministre de l’Emploi et de la Protection Sociale Jean Claude Kouassi ont invité les populations à s’approprier les valeurs d’union et de discipline, comme nous le recommande notre devise.


Bouaké -Le ministre de la Promotion de la jeunesse, de l’Emploi des jeunes et du Service civique met le bureau du Conseil national des jeunes de Côte d’Ivoire (CNJCI) en mission en vue de sensibiliser la jeunesse contre l’incivisme et les fréquentes attaques des symboles de la République et des personnes qui les incarnent.

Le ministre Sidi Touré a donné vendredi, à Bouaké, les moyens au CNJCI pour entreprendre cette mission qui est inscrite dans les résolutions de l’atelier de réflexion sur le civisme des jeunes.

Le Conseil national des jeunes de Côte d’Ivoire devra parcourir les villages et hameaux, sous la coordination du corps préfectoral et des services extérieurs du ministère, pour porter aux jeunes le message de changement de mentalité.

Plusieurs autres résolutions ont été prises au cours de cet atelier, relativement aux éléments favorisant la mise à mal de la cohésion sociale par les jeunes, leur intervention dans le jeu politique, les canaux d’expression qui leur sont offerts, etc.

Le ministre Sidi Touré a promis de transmettre ces résolutions au Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, afin d’envisager les voies et moyens pour les mettre en œuvre.

«Je vous exhorte à renaitre de nouveau en vous départissant des comportements et actions qui peuvent porter atteinte au vivre ensemble», a-t-il lancé aux participants à l’atelier.

Le président du CNJCI, Edima Emmanuel, affirme sa disponibilité à accomplir cette mission. «Nous nous sentons mobilisés, revigorés à aller conquérir la Côte d’Ivoire pour parler aux jeunes de manière à ce que les comportements décriés puissent ne plus exister dans notre société», a-t-il promis.

(AIP)

Nbf/kp
Commentaires


Comment