Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Vers le renforcement des politiques réglementaires en sécurité sanitaire des aliments en Afrique de l’Ouest

Publié le lundi 2 avril 2018  |  AIP


Abidjan - Un atelier sur l’analyse des risques appliquée aux décisions réglementaires liées aux aliments sera organisé du 4 au 5 avril à Abidjan, annonce un communiqué de presse transmis à l’AIP.

L’atelier qui réunit des responsables réglementaires des aliments de la Côte d’Ivoire et du Sénégal est mis en œuvre par la Plateforme d’analyse des risques et d’excellence en réglementation des aliments (PARERA) de l’Université Laval, Québec au Canada. Il se tient grâce au soutien du Foreign Agriculture Service du ministère de l’agriculture des États-Unis d’Amérique (FAS USDA) et de l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID).

Cet atelier fait partie d’un programme d’interventions ciblées soutenues par ces deux agences américaines et visant le renforcement des capacités dans le développement de politiques réglementaires en Afrique de l’Ouest, en accord avec les meilleures pratiques prônées par la Commission du Codex Alimentarius et des organisations mères, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’Organisation des nations unies pour l’agriculture et l’alimentation (FAO).

La mise en œuvre de ce programme se fait à un moment où la Côte d’Ivoire, le Sénégal, et la région d’Afrique de l’Ouest dans sa globalité vivent une période de transformations, avec des investissements visant le renforcement de la supervision sur la sécurité sanitaire des aliments, conduisant à la revue, la mise à jour des structures, missions, opérations et capacité des autorités compétentes en sécurité sanitaire des aliments.

C’est pourquoi PARERA a élu d’intégrer son action dans le sillage de ces transformations et a entrepris un partenariat stratégique avec le Fonds interprofessionnel pour la recherche et le conseil agricoles (FIRCA), maître d’œuvre du Projet d’appui à la construction d’un système national de contrôle de la sécurité sanitaire (FADCI-SSA) en Côte d’Ivoire.

Cet atelier sera une occasion de passer en revue et de discuter des expériences de prise de décisions réglementaires, sur la base des principes de l’analyse des risques, notamment pour les décisions ayant trait à la sécurité sanitaire des aliments, avec pour objectifs de protéger la santé des consommateurs et permettre les pratiques loyales du commerce des denrées alimentaires.

« Permettre la durabilité des investissements en développement de compétences et pérenniser les actions entreprises pour renforcer la robustesse de la prise de décisions en matière de sécurité sanitaire des aliments est un des objectifs principaux de notre Plateforme dans sa contribution au Programme soutenu par le FAS-USDA et l’USAID », a déclaré Samuel Godefroy, professeur en Analyse des risques et de politiques réglementaires des aliments à l’Université Laval et qui agit comme un des instructeurs principaux de cet atelier.

D’autres interventions sont prévues subséquemment dans la région, dans les semaines et mois à venir, avec pour objectif la propagation des bonnes pratiques en matière de réglementation des aliments. L’atelier d’Abidjan aura lieu à l’hôtel Radisson Blu, non loin de l’aéroport international.

cmas
Commentaires


Comment