Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Port-Bouët / Paquinou 2018 à Sainte Anne: Siandou Fofana partage la joie de la résurrection de Jésus-Christ avec les chrétiens catholiques

Publié le mardi 3 avril 2018  |  Partis Politiques
Port-Bouët
© Partis Politiques par DR
Port-Bouët / Paquinou 2018 à Sainte Anne: Siandou Fofana partage la joie de la résurrection de Jésus-Christ avec les chrétiens catholiques
Lundi 2 avril 2018. Abidjan. Le ministre Siandou Fofana a assisté à l’eucharistie à la paroisse Sainte Anne de Port-Bouët. A l’instar des officines religieuses que le Délégué communal du PDCI de Port-Bouët visite, Siandou Fofana s’est intéressé à la vie de Sainte Anne en soutenant le financement des travaux des toilettes de cette paroisse.


Après l’église Saint Luc de Gonzagueville le jour des Rameaux, le ministre Siandou Fofana a encore démontré sa solidarité à l’égard de la communauté catholique. Il l’a fait le lundi de Pâques 2018 en assistant à l’eucharistie à la paroisse Sainte Anne de Port-Bouët. Et en ce jour spécial, comportement spécial. A l’instar des officines religieuses que le Délégué communal du PDCI de Port-Bouët visite, Siandou Fofana s’est intéressé à la vie de Sainte Anne en soutenant le financement des travaux des toilettes de cette paroisse. Le Ministre du tourisme s’est aussi montré généreux envers la communauté de Ste Anne à qui il a salué le rôle important pour l’équilible social du pays. Il a ainsi contribué financièrement aux travaux de réfection des toilettes et fait des dons en numéraire au comité d’organisation, à Monseigneur Ahoua, au curé et ses vicaires et au conseil paroissial. « Cette cérémonie revêt pour moi un caractère hautement symbolique à double titre. Je suis venu célébrer la Pâques quoique musulman, croyant mais né d’une mère chrétienne qui, par similitude, s’appelle bien Akabla Hortense. J’ai tenu à accompagner notre père Joseph Aka-Anghui pour saluer la mémoire de Mme Hortense Aka-Anghui. Mais, je suis là aussi pour prendre ma part de Pâques, c’est-à-dire vivre ma foi et la crainte de Dieu dans une totale humilité. Parce que tous, en tant que croyant, nous ne sommes qu’un devant le peuple de Dieu. Il n’y a pas de distinction. Il n’y a que Dieu. Et l’amour de Dieu est cet amour qui nous permet de se rapprocher des uns et des autres et à faire tomber des masques pour ne garder que la face avec beaucoup de joie, de bonheur et de fraternité. C’est en cela que je voudrais saluer mon très cher frère, Dr Emmou Sylvestre, président de la dite cérémonie. Je voudrais aussi dire merci à son épouse qui est également ma sœur », a dit le ministre Siandou Fofana.

Comme chaque lundi de Pâques en Côte d’Ivoire, hommes et femmes étaient venus parés de leurs plus belles tenues pour célébrer la résurrection du Christ. En cette église de Saine Anne de Port-Bouët, cette célébration a pris une autre dimension. En plus de la manifestation de la joie du Christ ressuscité, il y a un aspect plus culturel. Depuis sept ans, la paroisse Sainte Anne a institué son évènement baptisé Paquinou. Les six premières éditions étaient parrainées par Mme Hortense Aka-Anghui. Pour Paquinou 2018, c’est son époux Joseph Aka-Anghui qui en a assuré le parrainage. A côté du parrain, il y avait du beau comme les élus et cadres de la commune, le ministre Siandou Fofana, Délégué communal PDCI de Port-Bouët, l’aumônier militaire du 43è BIMA et évidemment le roi des Nzima Kotoko. A chaque Paquinou à Sainte Anne, l’organisation met en lumière une communauté du pays. Cette année, l’honneur était aux Nzima Kotoko. Ces derniers n’ont pas manqué de dévoiler un pan de leur culture aux illustres invités et surtout aux fidèles. Pendant Paquinou 2018, l’accent a été mis sur le côté culturel de cette célébration de la résurrection du Christ en prônant la cohésion sociale et le rassemblement de tous les paroissiens.

En ce lundi de Pâques, la paroisse Sainte Anne de Port-Bouët a eu un programme bien plein. Après la messe, il y a eu l’inauguration de la boîte à suggestions de l’église et la dédicace du livre de Monseigneur Raymond Ahoua, évêque du diocèse de Grand-Bassam. Sans oublier le grand show populaire avec de nombreux artistes. « Je voudrais rendre un honneur aux Nzima Kotoko. Saluer l’ensemble des illustres personnalités venu

​e​s assister à cette fête ainsi que tous les paroissiens. Mme Aka Anghui a vécu dans une vie d’humilité, de simplicité, de don de soi. Elle a su vivre sa foi chrétienne avec l’acceptation de l’autre. Je ferai en sorte d’être à vos côtés en tant que croyant », a promis le ministre Siandou Fofana. Après l’église Sainte Anne, le Délégué communal PDCI est allé soutenir les organisateurs de Paquinou Beach de Port-Bouët sur la route de Grand-Bassam où plus de 1500 jeunes festoyaient.
Commentaires


Comment