Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

La Côte d’Ivoire prend part mardi à Bamako au dialogue structuré du fonds vert pour le climat avec l’Afrique

Publié le mardi 3 avril 2018  |  AIP
Environnement
© Abidjan.net par Marc ATIGAN
Environnement / Lutte contre la pollution maritime: lancement du plan POLLUMAR
Jeudi 08 Juin 2017.Abidjan . La Ministre de la Salubrité, de l`Environnement, et du Développement Durable, Anne Désirée Ouloto, a présidé la cérémonie de lancement du plan d`urgence de dépollution maritime dénommé Plan POLLUMAR. C`était à l`espace CRRAE-UMOA.


Abidjan - Une délégation ivoirienne conduite par la ministre de la Salubrité, de l’Environnement et du Développement durable (MINSEDD), Anne Désirée Ouloto, prendra part mardi, à Bamako, au Mali, à la table ronde du segment de haut niveau du dialogue structuré du Green Climate Fund (GCF) ou Fonds Vert pour le Climat (FVC).

Selon un communiqué du MINSEDD dont copie a été transmise lundi, à l’AIP, cette rencontre hautement stratégique prendra fin vendredi. Elle débutera par une session préparatoire, suivie d’un segment de haut niveau entre les ministres africains de l’Environnement et le Conseil d’Administration du Fonds Vert pour le Climat (FVC), stipule la note.

Une table ronde sera animée par la Côte d’Ivoire, le Mali, la Zambie, le Cameroun, l’Ethiopie et la République Démocratique du Congo, souligne le document.

Le dialogue structuré a pour objectif principal de faciliter les échanges et transferts de connaissances entre les pays et les différentes parties prenantes, afin d’améliorer la qualité du processus de programmation et de délivrer des résultats tangibles, dont un portefeuille de projets de haute qualité visant des objectifs à court, moyen et long terme, explique-t-on.

Le FVC, en tant que mécanisme financier principal, a été établi par la convention-cadre des Nations-Unies sur les changements climatiques (CCNUCC).

Pour renforcer la collaboration entre le FVC, les pays en développement et les entités accréditées, il est organisé la série des dialogues structurés, conformément au plan stratégique du FVC, des décisions de son Conseil d’Administration et de l’adoption de l’accord de Paris sur le Climat, précise-t-on.

gak/fmo
Commentaires


Comment