Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Mariatou Koné exhorte à la scolarisation de la jeune fille dans la région de la Bagoué

Publié le mardi 3 avril 2018  |  AIP
Education
© Ministères par DR
Education : la Ministre Mariatou Koné sensibilise à la scolarisation de la jeune fille dans la région de la BAGOUE
La scolarisation de la jeune fille reste un défi dans la Bagoué. Pour hisser la région à un taux satisfaisant, la Ministre Mariatou Koné a entamé tout le week-end pascal, une tournée de sensibilisation à Boundiali et à Tengrela.


Abidjan - La ministre de la Femme, de la Protection de l’Enfant et de la Solidarité, Mariatou Koné a initié le weekend pascal, une tournée de sensibilisation à Boundiali et à Tengrela sur la scolarisation de la jeune fille, afin d’accroître le taux de jeunes filles scolarisées dans la région de la Bagoué, a-t-on appris dans une note parvenue à l’AIP.

A Kébi comme à Ganaoni, dans le département de Boundiali, en passant par Koulousson et Missasso dans le département de Tengréla, la ministre a exhorté les parents à scolariser leurs filles, en insistant sur le fait de ne pas « les sortir des classes pour les marier précocement ».

« Chers parents, chers filleules, vous avez de nombreux modèles de réussite dans la région. Nous sommes la preuve qu’on peut être fille, aller à l’école et réussir. Inscrivez vos enfants à l’école », a déclaré la ministre, ajoutant que le Chef de l’Etat a rendu l’école obligatoire, vu son importance pour l’instruction des enfants.

Elle a, en outre exhorté les élèves et étudiants à cultiver l’excellence, à faire de la région de la Bagoué, une référence non seulement en matière de scolarisation de la jeune fille mais aussi en matière de résultats et de réussite aux examens.

Afin d’aider les femmes en activité (commerçantes ou agricoles) dans le suivi de leur enfants, la Ministre en charge de la famille a promis la construction prochaine de deux centres de protection de la petite enfance (maternelle) qui pourront servir de garderies.

tad/fmo
Commentaires


Comment