Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire / Réconciliation Après leur rencontre avec Soro, des anciens fescistes bientôt chez Blé Goudé

Publié le mercredi 4 avril 2018  |  LInfodrome
Guillaume
© Autre presse par DR
Guillaume Soro reçoit à Abidjan les anciens leaders de la FESCI
Dimanche 18 mars 2018. Le président de l’Assemblée nationale ivoirienne, Guillaume Soro, a reçu les anciens leaders de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (Fesci)


Une délégation de l’amicale des anciens de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (Fesci) se rendra bientôt à la Haye pour rencontrer Charles Blé Goudé dont le procès est en cours à la Cours pénale internationale. Cette mission intervient après le souhait de Guillaume Soro de rencontrer l’ex patron de la galaxie patriotique, à la sortie d’une rencontre entre anciens de la Fesci.

Les tractations pour la mise en place d’une amicale des anciens de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire avancent. Même si l’idée n’est pas nouvelle et le nom de cette amicale, pas encore défini notre source indique que cela ne saurait tarder. Dans une interview accordée au confrère Alerte-info, en date du lundi 02 mars 2018, Eugène Djué ex- secrétaire général du puissant syndicat estudiantin, a annoncé une mission composée d’anciens de la Fesci, à la Haye. Derrière cette volonté, assure Eugène Djué, se cache le souci d’aller vers tous ceux qui, physiquement, ne peuvent pas prendre part aux réunions, recueillir leur point de vue en vue de la création de cette amicale. « Nous sommes en train de nous organiser pour aller à La Haye pour rencontrer Blé Goudé, pour prendre son point de vue, nous savons qu’il est partant pour cette organisation », a-t-il confié. Dans notre plan, poursuit-il, nous avons un programme de rencontre d’abord au niveau interne, ensuite, nous avons une délégation qui va au Ghana, au Togo, au Bénin pour rencontrer tous nos camarades qui sont en exil. Au niveau externe, Eugène Djué a révélé que ses camarades et lui avaient décidé de rencontrer tous les hommes politiques pour mettre tout le monde à l’aise. Pour lui, la Fesci est pluriel et on y trouve des militants de tous les partis politiques. Et d’ajouter « Nous sommes une force qui, organisée, a la possibilité de régler les problèmes qui semblent les plus complexes comme la réconciliation ».
... suite de l'article sur LInfodrome

Commentaires


Comment