Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Parc Floral de Paris: Aliou Boubacar Diallo et Petroma au cœur de la révolution hydrogène

Publié le vendredi 6 avril 2018  |  L’intelligent d’Abidjan


Du 4 au 5 avril 2018 s’est tenue la première édition des journées de l’hydrogène au Parc Floral de Paris en France.
Dénommée ‘’Hyvolution’’, cette 1ère manifestation d’envergure consacrée à l’hydrogène a enregistré de plus de 650 participants dont Petroma. Durant 2 jours, les participants se sont informés, formés, et ont échangé sur l’actualité des marchés en France et en Europe : les enjeux énergétiques, l’offre et la demande en solutions hydrogènes, les réalisations concrètes, l’évolution de l’offre et l’innovation. Était à ce rendez-vous, Petroma, une société installée au Mali , et spécialisée dans la recherche, l'exploitation, le transport et le raffinage des hydrocarbures liquides ou gazeux. Selon Aliou Boubakar Diallo, patron de Petroma, ce salon est un rendez-vous de tous les acteurs de l'hydrogène manufacturé ou naturel. « Ma société Petroma est l'un des exposants avec un stand pour présenter nos différentes réussites sur la recherche, le développement et l'exploitation de l'hydrogène naturel dans le bloc 25 du fossé de Nara au Mali », a-t-il dit.
À cette première édition des journées de l’hydrogène, il y’avait 22 exposants et sponsors, 70 intervenants, 29 ateliers, 100 essais de véhicules, 12 pays représentés, 350 rendez-vous d’affaires. Ce rendez-vous a été, selon les organisateurs, un véritable accélérateur de développement des marchés en Europe. Hyvolution, a été pendant 2 jours le carrefour d’échanges entre les acteurs- clés de la filière hydrogène, les décideurs nationaux et territoriaux publics et privés, mais aussi les acteurs industriels et scientifiques. Le Parc Floral de Paris est un lieu idéal pour se balader au milieu de 35 Ha de verdure et de fleurs aux essences rares créé en 1969 à l’occasion des troisièmes Floralies Internationales.

M. Ouattara
Commentaires


Comment