Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

La question de la disponibilité de la forêt préoccupe le président du Conseil régional de l’Agneby-Tiassa

Publié le lundi 9 avril 2018  |  AIP


En marge du lancement du Projet emploi jeune et développement des compétences (PEJEDEC) dans la localité de Grand-Yapo, à une quinzaine de kilomètres d’Agboville, le président du Conseil régional de l’Agneby-Tiassa, M’bolo Martin, est revenu sur la question de la disponibilité de la forêt.

Les projets dont il est question dans le PEJEDEC concernent les populations rurales. Et sans la terre, il serait vraiment difficile de pouvoir développer effectivement ces différents projets qui ont été présentés aux populations.

C’est pourquoi, M’bolo Martin a posé encore le problème de la terre, notamment des forêts déclassées. Il a indiqué que le travail que son équipe est en train de mener actuellement auprès de l’Etat ou des autorités compétentes est d’essayer de revoir cette question afin de permettre aux populations de bénéficier véritablement des terres qui doivent leur revenir de droit.

Le but est de leur permettre de pouvoir mettre ces terres en valeur, tout en s’appuyant sur ces différents financements à leur portée pour développer l’agriculture et parvenir à leur autonomisation totale.

Des forêts ont été déclassées dans la région et les populations riveraines n’ont pu bénéficier comme il se doit, estime-t-elles. D’où, le combat du président M’bolo pour que justice soit rendue aux populations par rapport à ce dossier.


yy/cmas
Commentaires


Comment