Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Art et Culture

Livre Paris 2018 : L’Afrique se prend en charge

Publié le mercredi 11 avril 2018  |  Fraternité Matin
Cérémonie
© Abidjan.net par Serge T
Cérémonie d`inauguration du nouveau siège de Bernabé Technibat
Mardi 30 Janvier 2018. Abidjan. Le ministre de la culture Maurice Bandama (photo) représentant le premier ministre a présidé la cérémonie d`inauguration du nouveau siège de Bernabé technibat


La 38e édition de Livre Paris s’est achevée. Ce qui distingue ces retrouvailles littéraires des deux autres qui la devancent à savoir le salon de Francfort et celui de New York, c’est la fréquentation parisienne toujours en hausse.

La deuxième participation, du 16 au 19 mars dernier, sous forme mutualisée des pays d’Afrique Caraïbes pacifique offre des raisons de croire en une pensée africaine davantage agissante et valorisée. La 38e édition de Livre Paris s’est achevée. Ce qui distingue ces retrouvailles littéraires des deux autres qui la devancent à savoir le salon de Francfort et celui de New York, c’est la fréquentation parisienne toujours en hausse. En 2017 déjà, s’enregistrait par rapport à 2016, une augmentation de 3 % du nombre de visiteurs, soit 157.600 personnes sur 4 jours.

Cette année 2018, l’affluence a été au rendez-vous avec une augmentation du nombre de visiteurs de 7% par rapport à 2017, et une présence remarquée du jeune public. Deux nouvelles scènes se sont illustrées : Polar et Young Adult. 3 000 auteurs et 1 200 exposants dont 10 régions et plus de 50 pays. Plus de 30 000 participants aux conférences et débats ont témoigné de l’enthousiasme des visiteurs pour le livre et la lecture, ainsi que de leur attachement à la diversité éditoriale et à la liberté d’expression (mai 68, la littérature russe et ses contraintes..).

La scène des Coulisses de l’édition et notamment le forum des métiers ont rencontré un vif succès avec une hausse significative de la fréquentation. Une occasion privilégiée de dialogue entre professionnels auxquels ont participé des Ivoiriens dont Mme Amoikon des éditions Eburnie.

Signatures. Ventes et achats de livres. Queues interminables devant des succès de librairies Amélie Nothomb, Eric Emmanuel Smith, Jean-Marie Lepen... Autres queues de dames toujours plus longues que celles des hommes, pour se soulager. Émerveillements provoqués par des non anonymes.

Courses poursuites entre gamins visiblement heureux d’être là. Rires tonitruants d’êtres s’étant oubliés. Pause-bouffe à base d’huîtres, de sandwiche et autres fast-food exceptés au stand de Qatar qui s’autorise un couscous et son odeur en due forme sous le regard désapprobateur ou envieux- c’est selon- de passants.
... suite de l'article sur Fraternité Matin

Commentaires


Comment