Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

2e réunion du comité conjoint de suivi et d’évaluation des décisions et recommandations du traité d’amitié et de coopération entre la république de Côte d’Ivoire et le Burkina Faso

Publié le jeudi 12 avril 2018  |  Ministères
Coopération:
© Abidjan.net par Atapointe
Coopération: clôture de la deuxième réunion du Comité de suivi et d`évaluation de la sixième conférence au sommet du TAC
Abidjan le 11 Avril 2018. Les travaux de la deuxième réunion du comité conjoint de suivi et d`évaluation de la sixième conférence au sommet du Traité d`Amitié et de Coopération ont pris fin ce jour. Les ministres ivoirien et Burkinabé des Affaires Etrangères, et de l`Intégration Africaine y ont pris part.


1. Les 09, 10 et 11 avril 2018, se sont tenus, à Abidjan, les travaux de la 2ème réunion du Comité Conjoint de Suivi et d’Evaluation (CCSE) des décisions et recommandations du Traité d’Amitié et de Coopération entre la République de Côte d’Ivoire et le Burkina Faso.

2. La délégation burkinabè était conduite par Son Excellence Monsieur Alpha BARRY, Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, avec la participation de Monsieur Paul Robert TIENDREBEOGO, Ministre de l’Intégration Africaine et des Burkinabè de l’Extérieur, et d’Experts burkinabè.

3. La délégation ivoirienne était conduite par Son Excellence Monsieur Marcel AMON-TANOH, Ministre des Affaires Etrangères, avec la participation de Monsieur Ally COULIBALY, Ministre de l’Intégration Africaine et des Ivoiriens de l’Extérieur, et d’Experts ivoiriens.

4. La liste des deux délégations est jointe au présent communiqué de presse.

5. Durant leur séjour, Leurs Excellences Monsieur Alpha BARRY, Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, et Monsieur Paul Robert TIENDREBEOGO, Ministre de l’Intégration Africaine et des Burkinabè de l’Extérieur du Burkina Faso, ont été reçus en audience par Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire, à qui ils ont transmis un message de Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso.

6. En marge des travaux du Comité Conjoint de Suivi et d’Evaluation, les deux Chefs de délégation ont eu des entretiens portant sur l’évolution de la situation socio-politique dans leurs pays respectifs, en Afrique et dans le monde.

7. Au plan bilatéral, ils se sont réjouis de l’intensification et de l’exemplarité de la coopération entre les deux pays.

8. Abordant les questions de paix et de sécurité, les deux Chefs de délégation ont fermement condamné les récentes attaques terroristes, du 2 mars 2018, à Ouagadougou, ayant fait de nombreuses victimes. A cet égard, ils se sont félicités de la coopération exemplaire en matière de défense et de sécurité entre les deux Etats et ont salué la décision de la création, à Abidjan, d’un Centre international de formation à la lutte antiterroriste, à vocation régionale.

9. Les deux Ministres ont réaffirmé leur ferme engagement à lutter contre le terrorisme et la criminalité transfrontalière et ont exprimé leur solidarité avec tous les peuples touchés par ces fléaux à travers le monde.

10. Au titre de la coopération culturelle et touristique, Son Excellence Monsieur Marcel AMON-TANOH a hautement apprécié la participation du Burkina Faso à la 10ème édition du Marché des Arts du Spectacle d’Abidjan (MASA) qui s’est tenue, du 10 au 17 mars 2018.

11. Aux plans régionaux, les deux Chefs de délégation ont exprimé leur satisfaction quant à l’excellence de leur coopération au sein des institutions régionales et ont noté une convergence de vues sur les questions d’intérêt commun.

12. S’agissant de la situation en République Togolaise, les deux Ministres ont noté, avec satisfaction, les efforts consentis par l’ensemble des acteurs politiques togolais et le fort engagement des plus Hautes Autorités ghanéennes.

13. Concernant la Guinée-Bissau, les deux Chefs de délégation ont exprimé leurs préoccupations et se sont réjouis de la tenue prochaine d’un Sommet Extraordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO sur la situation, dans ce pays frère.

14. S’agissant du Liberia et de la Sierra Léone, les deux Ministres ont salué le bon déroulement des récentes élections générales, notamment celui des scrutins présidentiels qui ont abouti, respectivement, à l’élection de Messieurs Georges WEAH et Julius Maada BIO.

15. Au plan continental, les Ministres Marcel AMON-TANOH et Alpha BARRY ont salué l’avènement de la Zone de Libre-échange Continental (ZLEC), dont l’accord a été paraphé, le 21 mars 2018 à Kigali, par quarante-quatre pays, à l’occasion d’un Sommet Extraordinaire de l’Union Africaine.

16. Au plan international, Son Excellence Monsieur Alpha BARRY a félicité la Côte d’Ivoire pour l’organisation réussie des Jeux de la Francophonie, tenus, du 21 au 31 juillet 2017 et du Sommet Union Africaine-Union Européenne qui s’est déroulé, les 28 et 29 novembre 2017, à Abidjan.

17. A l’ouverture des travaux de la 2ème réunion du Comité Conjoint de Suivi et d’Evaluation des décisions et recommandations du Traité d’Amitié et de Coopération, Leurs Excellences Messieurs Marcel AMON-TANOH et Alpha BARRY se sont réjouis de la tenue effective de ce cadre de concertation bilatérale.

18. Les deux Chefs de délégation ont réaffirmé le ferme engagement de Leurs Excellences Messieurs Alassane OUATTARA et Roch Marc Christian KABORE de faire de l’axe Yamoussoukro-Ouagadougou un modèle réussi d’intégration de la sous-région ouest-africaine et de coopération Sud-Sud.

19. Concernant l’ordre du jour, les Parties ivoirienne et burkinabè ont procédé à l’évaluation de la mise en œuvre des décisions et recommandations, dans les domaines politique, de la diplomatie et de l’intégration régionale, de la défense et de la sécurité, des infrastructures routières et ferroviaires, de l’énergie et des mines, de la coopération administrative et transfrontalière, de la fluidité du trafic, de la libre circulation des personnes et des biens, de l’économie, de l’industrie, du commerce et de l’artisanat, du tourisme et de la culture, des postes, de la communication, des télécommunications et des technologies de l’information et de la communication, de la fonction publique, de l’agriculture, du foncier rural, des productions animales et des ressources halieutiques, de l’eau, de l’environnement, des changements climatiques et de la gestion durable des forêts, de l’éducation, de la formation professionnelle, de la recherche scientifique, de la solidarité, de l’emploi, de la jeunesse, du sport, de la santé, des affaires sociales, de la femme et du genre.

20. S’agissant des relations politiques, de la diplomatie, de la coopération en matière de défense et de sécurité, les deux ministres ont noté, avec satisfaction, la qualité exceptionnelle des liens d’amitié et de coopération qui unissent la République de Côte d’Ivoire et le Burkina Faso.

21. Concernant le projet de construction de l’Autoroute Yamoussoukro-Ouagadougou, les Ministres Marcel AMON-TANOH et Alpha BARRY se sont félicités du démarrage effectif, le 02 octobre 2017, des travaux de la section Yamoussoukro-Tiébissou, du démarrage en février 2018 des travaux de renforcement de la section Bouaké-Ferkessédougou et de l’achèvement des travaux sur le Tronçon Ferkessédougou-Ouangolo. Ils se sont également félicités de l’achèvement des études d’Avant-Projet Sommaire(APS) et d’Avant-Projet Détaillé (APD) du tronçon Ouagadougou-Bobo Dioulasso et ont noté la signature d’une nouvelle Convention, le 03 novembre 2017, pour le tronçon Bobo Dioulasso-Banfora-Frontière Côte d’Ivoire.

Ils ont souligné la nécessité pour les deux Gouvernements de poursuivre conjointement la recherche de financements complémentaires en vue de mener à son terme ce projet essentiel pour la République de Côte d’Ivoire et le Burkina Faso.

22. Au titre du projet de réhabilitation du chemin de fer Abidjan-Kaya et de son prolongement à Tambao, les deux Ministres se sont félicités des avancées notables et ont salué la poursuite des concertations. Ils ont également salué le lancement effectif des travaux, le 4 décembre 2017, à Abidjan, en présence des membres des deux Gouvernements. Par ailleurs, les deux Ministres se sont réjouis des remboursements échus des prêts dus par SITARAIL, aux deux Etats.

23. Concernant le renforcement des capacités énergétiques, les deux Chefs de délégation se sont félicités de la perspective d’augmentation de la fourniture d’électricité à 90 MW, après l’achèvement des travaux de construction de la ligne Laboa-Boundiali-Ferkessédougou, prévu pour le deuxième trimestre 2018.

24. Sur le point relatif aux négociations pour la conclusion d’un Accord commercial entre la Société Nationale Burkinabè d’Hydrocarbures (SONABHY) et la Société Ivoirienne de Raffinage (SIR), les délégations ivoiriennes et burkinabè ont convenu de poursuivre les échanges.

25. Les deux Chefs de délégation ont apprécié les efforts consentis sur la question de la fluidité routière, sur le corridor Abidjan-Ouagadougou. Ils ont notamment noté l’accroissement de l’efficacité des procédures du commerce et du transit dans le cadre du projet d’appui à la modernisation du secteur des transports et de la facilitation du commerce financé par la Banque mondiale, ainsi que la réduction, au strict minimum nécessaire, des points de contrôle et l’adoption de sanctions disciplinaires à l’encontre des agents indélicats. Les deux Ministres se sont également félicités de la réalisation du Poste de Contrôle Juxtaposé (PCJ) de la Léraba.

Ils se sont engagés à prendre les mesures nécessaires pour lutter contre les pratiques anormales sur les corridors des deux pays en vue de l’accroissement substantiel des échanges commerciaux.

26. Au titre de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, les deux Ministres se sont réjouis de la finalisation du projet de Protocole d’Accord, à soumettre au prochain Sommet.

27. Les deux Ministres se sont également félicités des Accords conclus dans le cadre de la libre circulation des personnes et des biens et des efforts consentis pour dématérialiser les titres de transport.

28. Abordant la question de la lutte contre la traite transfrontalière des enfants, les deux Chefs de délégation ont convenu d’intensifier les efforts des deux pays dans la lutte contre ce fléau et celui des mutilations génitales féminines, à travers l’opérationnalisation de programmes conjoints.

29. S’agissant de la matérialisation de la frontière Côte d’Ivoire-Burkina Faso, les deux Ministres ont convenu de la mise en œuvre des recommandations de la Conférence relative à l’installation officielle de la Commission mixte paritaire de matérialisation de la frontière commune et de mobiliser les contributions financières nationales, en vue du démarrage effectif des travaux

30. Concernant la question de l’évacuation du Mont Péko, les deux Ministres ont reconnu la nécessité de la formulation d’une requête de la Partie burkinabè, en vue d’organiser le retour volontaire ou l’insertion professionnelle des personnes évacuées, dans le cadre d’un projet pilote de retour financé par l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) et de renforcer les services sociaux de base dans les zones concernées.

31. S’agissant de la mise en place du Fonds commun pour la jeunesse et celui dédié à la femme, les deux Ministres ont salué la définition des modalités d’opérationnalisation de ces fonds, et l’élaboration d’un projet de Protocole d’Accord de mise en œuvre, à examiner au prochain Sommet.

32. Au terme des travaux, les deux Chefs de délégation ont adopté et signé le Rapport conjoint de la deuxième réunion du Comité Conjoint de Suivi et d’Evaluation des décisions et recommandation du Traité d’Amitié et de Coopération entre la République de Côte d’Ivoire et le Burkina Faso. Ils ont renouvelé leurs félicitations aux Experts des deux pays, pour la qualité du travail accompli.

33. En outre, les deux Ministres se sont réjouis de l’atmosphère empreinte de fraternité, d’amitié et de cordialité dans laquelle se sont déroulés les travaux de la deuxième réunion du Comité Conjoint de Suivi et d’Evaluation des décisions et recommandations du Traité d’Amitié et de Coopération entre la République de Côte d’Ivoire et le Burkina Faso.

34. Au terme de leur séjour, Son Excellence Monsieur Alpha BARRY, Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, et Monsieur Paul Robert TIENDREBEOGO, Ministre de l’Intégration Africaine et des Burkinabè de l’Extérieur du Burkina Faso, ont réitéré leurs sincères remerciements aux plus Hautes Autorités de la République de Côte d’Ivoire, pour l’accueil chaleureux et fraternel dont la délégation burkinabè a bénéficié durant son séjour à Abidjan.

Fait à Abidjan, le 11 avril 2018



TAC, le comité d`expert note des avancées dans les projets amorces
Publié le: 11/4/2018  |  RTI 1

Commentaires


Comment