Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

L’institution du Sénat n’est pas un luxe mais une nécessité, selon le président Ouattara

Publié le jeudi 12 avril 2018  |  AIP
Cérémonie
© Présidence par DR
Cérémonie de Rentrée solennelle du Sénat
Jeudi 12 Avril 2018. Cérémonie de Rentrée solennelle du Sénat, à la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la Recherche de la Paix de Yamoussoukro, en présence du Président de la République, S.E.M. Alassane Ouattara.


Yamoussoukro - L’institution du Sénat n’est pas un luxe, mais une nécessité de développement destiné notamment à assurer une plus grande rigueur dans le travail parlementaire et une efficacité accrue par la possibilité d’une lecture différentéer des projets de loi, a déclaré jeudi, le président de la République Alassane Ouattara, lors de la cérémonie d’ouverture de la première session ordinaire du tout nouveau Sénat ivoirien.

« Le Sénat, c’est la chambre de la sagesse » , a ajouté le président de la Républiqu,e soulignant que le Sénat tout comme l’institution du vice-président de la République, constituent des innovations majeures de cette constitution

Avec une seconde chambre, représentant les collectivités territoriales composées de personnalité d’expérience de divers horizons professionnels ou politique, selon le chef de l’Etat, devient un cadre de réflexion de haut niveau qui ne peut qu’enrichir la jeune démocratie de la Côte d’Ivoire.

Le président de la République s’est donc réjoui que l’installation du Sénat soit une réalité

Cette institution poursuit, le chef de l’Etat, permettra à la Côte d’Ivoire de renforcer son appareil législatif et d’en accroître son efficacité. « Avec l’institution du Sénat, la Côte d’Ivoire consolide sa volonté de se doter d’institution forte, elle-même arrimée à une constitution qui vient renforcer la paix et la stabilité dans notre pays », a expliqué le président Ouattara.

L’objectif de la constitution de la troisième République est de maintenir à chaque Ivoirien et à chaque ivoirienne, le respect de ses libertés et de ses droits quels que soient son rang social, son origine, son ethnie, sa religion et de poursuivre l’œuvre de paix et de développement du président Félix Houphouët-Boigny,, a expliqué le président de la République.

Le chef de l'Etat dit attendre du Sénat qu’il apporte au parlement le moyen de tirer profit de la richesse de la démocratie participative et de proximité induite par sa nature de représentation des collectivités territoriales

Conformément, à la constitution, le président de la République Alassane Ouattara a promis procéder très prochainement à la nomination du tiers des membres des sénateurs afin de permettre au Sénat son plein effet dans son fonctionnement.

nam/fmo
Commentaires


Comment