Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Bouaké, Détenue depuis 6 ans, la princesse de Sakassou toujours sans jugement, le plaidoyer de l’OIDH

Publié le jeudi 12 avril 2018  |  Pôle Afrique


Détenue depuis six ans à la Maison d’arrêt et de correction de Bouaké, la princesse de Sakassou, Diomande Massandje est toujours sans jugement. L’Organisation Ivoirienne des Droits de l’Homme (OIDH) plaide l’accélération de la procédure.

Les six années de détention préventive de la princesse de Sakassou, Diomande Massandje, inquiètent. Selon les informations recueillies par pôleafrique.info, un conflit foncier est à l’origine de l’incarcération de la princesse en 2012. Le conflit s’est mué en bagarre généralisée mortelle. « Suite à la bagarre, la princesse, son fils ainé et le secrétaire de la reine sont mis aux arrêts et placés sous mandat de dépôt le 16 mai 2012 pour coup mortel »,apprend Pôleafrique.info.

« Pour l’OIDH, une action s’impose dans le sens d’accélérer la procédure en ce qui la concerne, et, au besoin, de l’aider à obtenir une libération provisoire pour l’aider à se réintégrer socialement. Notre plaidoyer ira en direction des autorités judiciaires », précise un membre de l’organisation à Pôleafrique.info.
... suite de l'article sur Pôle Afrique

Commentaires


Comment