Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Diplomatie
Article
Diplomatie

Tang Wiebin, ambassadeur de la Chine en Côte d’Ivoire aux journalistes: « Les relations entre la Côte d’Ivoire et la Chine se sont intensifiées davantage »

Publié le vendredi 13 avril 2018  |  L’intelligent d’Abidjan
Distinction:
© Abidjan.net par Marc-Innocent
Distinction: l`Ambassade de Chine récompense plusieurs journalistes et médias
Abidjan le 12 Avril 2018. L`ambassade de la République Populaire de Chine en Côte d`Ivoire a, au cours d`une cérémonie à la Maison de la Presse, récompensé plusieurs journalistes et organes de presse.


La Maison de la presse a accueilli le jeudi 12 avril 2018 la cérémonie de remise de Prix aux 23 journalistes ivoiriens ayant effectué une série de reportages en Chine en août 2017.
Remettant les Prix, SEM. Tang Wiebin, ambassadeur de Chine a souligné qu’il s’agit en offrant des stages aux journalistes ivoiriens de promouvoir et de renforcer la coopération à travers les médias entre les deux pays. « Ces dernière années, les relations entre la Côte d’Ivoire et la Chine se sont intensifiées davantage. Les deux pays sont unis dans un partenariat gagnant-gagnant. Aujourd’hui, la Chine et la Côte d’Ivoire ont connu un meilleur moment historique de leur histoire. Pour les doléances que vous avez émises, soyez sans crainte, d’ici peu, vous aurez une suite favorable » a-t-il dit. Puis, il a traduit toute sa reconnaissance à Traoré Moussa, président de l’Union des journalistes de Côte d’Ivoire (Unjci). Avant lui, c’est Traoré Moussa qui a rappelé à SEM. Tang Wiebin que chaque année, son pays offre un stage aux journalistes de Côte d’Ivoire pour le renforcement de leurs capacités. Et il a indiqué : « C’est un immense honneur de recevoir à la Maison de la presse l’ambassadeur ami des journalistes de Côte d’Ivoire. La Chine aide beaucoup les journalistes ivoiriens pour le renforcement de leurs capacités. En 2013, nous avons mené des démarches auprès de votre ambassade et vous avez autorisé une dizaine de nos journalistes à se rendre dans votre pays pour effectuer un stage. L’année dernière, vous l’avez encore fait. Je ne peux que vous remerciez ». Poursuivant, il a saisi l’occasion pour émettre des doléances : « M. l’ambassadeur, nous avons un cyber de 20 ordinateurs qui ne fonctionnent pratiquement plus. Une salle de conférence qui a besoin de vidéoprojecteur pour les grandes conférences. Cela va nous permettre d’être en étroite relation avec nos confrères de la Chine. Aussi, avons-nous besoin d’aide pour la construction d’une autre salle de conférence plus grande que celle qui vous accueille aujourd’hui » a-t-il plaidé.

M.O avec GK
Commentaires


Comment