Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

[Reportage] Côte d’Ivoire: le développement effréné profite-t-il à tous?

Publié le samedi 14 avril 2018  |  RFI
Embouteillages
© AFP par ISSOUF SANOGO
Embouteillages à l`entrée du Plateau, un quartier d`Abidjan


« La Côte d’Ivoire sous Alassane Ouattara », c’est le thème du prochain numéro de Politique africaine, à paraître en début de semaine prochaine. Cette revue de référence rassemble des universitaires de différents horizons sur les questions continentales et les chercheurs se sont penchés sur « les sentiers sinueux de la sortie de crise » en Côte d'Ivoire. Depuis son arrivée au pouvoir en 2011, le président ivoirien Alassane Ouattara s'est lancé dans une politique de grands travaux. Au lendemain d'une décennie de crise politico-militaire, les besoins en infrastructures étaient importants. Sept ans plus tard, une grande partie des projets contenus dans le Plan national de développement ont été réalisés. L'objectif des autorités : investir dans les infrastructures pour créer de la croissance. Mais ce développement effréné profite-t-il à tous ?
« Je vais vous montrer les routes qui ont été faites ». Alexi Konan 41 ans - dont 14 passées à bord de son taxi rouge, détaille - non sans une pointe de fierté - les transformations du quartier huppé de Cocody à Abidjan depuis l'arrivée au pouvoir d'Alassane Ouattara : « Là, avant c’était une voie. C’était gâté, il y avait des nids-de-poule, des trous. Et là, quand il est arrivé il a fait deux deux voies. Grâce à la nouvelle route qui a été créée, les maisons sont en train de pousser dans le bas-fond ».

Après Cocody, direction une réalisation emblématique. Le pont à péage Henri Konan Bédié, le troisième pont qui enjambe la lagune Ebrié et inauguré en 2014 : « Le pont est le bienvenu, dans la mesure où tous ceux qui sont dans la commune de Cocody, qui doivent aller à Abidjan, ils sont obligés de passer par le Plateau, ils gagnent du temps pour aller à l’aéroport. En tout cas, ça évite beaucoup de bouchons ».

... suite de l'article sur RFI

Commentaires


Comment