Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Dix comités de paix installés dans des localités frontalières avec le Liberia

Publié le samedi 14 avril 2018  |  AIP


Le bureau de l'Association de soutien à l'autopromotion sanitaire urbaine (ASAPSU) de Tabou a procédé, mercredi, à l’installation de 10 comités de protection et de paix dans les sous-préfectures de Tabou, de Grabo et d’Olodio, dans le cadre du "projet de coopération transfrontalière entre la Côte d'Ivoire et le Liberia pour une cohésion sociale et une paix durable".

Le chef du bureau ASAPSU de Tabou, Hiéla Ouattara, a expliqué que la quinzaine de personnes composant chaque comité, composé a déjà bénéficié de formations sur des thématiques en rapport avec le renforcement de la cohésion sociale, de la sécurité frontalière, de la citoyenneté et du civisme.

"Ce projet bénéficie d'un appui financier d'environ 45 millions de francs CFA du programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) qui veut ainsi aider à créer une bonne coopération transfrontalière entre la Côte d'Ivoire et le Liberia pour la paix durable et la cohésion sociale" a-t-il ajouté.

Ces comités vont se charger de sensibiliser au quotidien les populations sur la nécessité d'une cohabitation pacifique, de la solidarité, de l'entente, de la tolérance, de la paix, de la cohésion sociale et de la sécurité, afin de faciliter le règlement des conflits communautaires en collaboration avec la chefferie traditionnelle locale et les autorités, a fait savoir le responsable local de l’ASAPSU.

La Côte d'Ivoire partage avec le Liberia voisin plus de 700 km de frontière.


bb/kg/kp
Commentaires


Comment