Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Réhabilitation du pont Félix Houphouët-Boigny : Ce qui va se passer au niveau des trafics ferroviaires et fluviaux

Publié le samedi 14 avril 2018  |  L’Inter
Rénovation
© Abidjan.net par Serge T
Rénovation du pont De Gaulle: état d`avancement des travaux
Mercredi 29 Juillet 2015. Abidjan. Etat d`avancement des travaux du pont de Gaulle dont la rénovation a débuté il y a quelques mois seulement.


Prévus pour durer 30 mois, les travaux de réhabilitation du pont Félix Houphouët- Boigny ont débuté le 24 novembre 2017 par des études et la mise en place du chantier.

L’ouvrage, qui sera livré le 23 mai 2020, n’occasionnera aucune interruption du trafic routier, encore moins du trafic ferroviaire ou fluvial. Koudou Hervé, chef de service des ouvrages à l’Agence de gestion des routes (Ageroute), a donné ces précisons au cours d’un entretien, hier mercredi 11 avril 2018, à ses bureaux à Abidjan-Plateaux. « Le pont Félix Houphouët-Boigny ne sera pas fermé à la circulation durant la période des travaux. Il y aura des perturbations et des réaménagements de trafic », a informé Koudou Hervé. Il a expliqué que l’ouvrage étant constitué de deux caissons structurellement indépendants, il s’agira de travailler de façon alternée dans l’un et ensuite dans l’autre. En génie civil, un caisson est une enceinte ouverte à sa partie inférieure, destinée au creusement de fondations profondes en terrain humide ou inondé, typiquement la fondation de piles de ponts en milieu de cours d’eau. « Pour préserver la continuité du trafic ferroviaire, nous sommes obligés de travailler dans un caisson, que ce soit en fondation ou en réhabilitation de caisson, pour permettre à Sitarail d’assurer son trafic à partir de l’autre caisson », a assuré Koudou Hervé. Il a précisé que dans chaque caisson, il sera question d’enlever les anciens rails et de replacer de nouveaux sur les différents axes
... suite de l'article sur L’Inter

Commentaires


Comment