Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article
Sport

13ème championnat d’Afrique Cadet, junior et U21 de tennis de table: l’Egypte rafle tout

Publié le lundi 16 avril 2018  |  L'Héritage


Débuté le samedi 7 avril dernier à la salle polyvalente du Palais des Sports de Treichville, les lampions se sont éteint vendredi dernier 13 avril, sur le 13ème championnat d’Afrique Cadet, junior et U21 qui a vu l’Egypte confirmer sa suprématie sur le tennis de table africain. Les Egyptiens qui ont terminé champions d’Afrique dans toutes les catégories avec 18 médailles d’or n’ont fait aucun cadeau à leurs adversaires lors des différentes finales. Même si lors de la dernière, l’Algérienne Lagsir Sannah a inquiété Alhordaby Marwa qui s’est finalement imposée au forceps 4 sets à 3. Une belle finale qui n’a pas échappé aux autorités présentes notamment M. Sékongo Daouda, représentant le ministre des sports ivoirien, Albert Amichia qui s’est dit satisfait à la fin de la compétition. « Je suis satisfait. On a assisté à des finales très relevées .Quand on voit le niveau des rencontres, on ne pas dire que le tennis de table est un sport mineur. Nous sommes aussi satisfait de l’organisation », a-t-il commenté .Même son de cloche du côté de l’Intendant général Lanssana Palenfo qui a dit être venu soutenir la Fédération ivoirienne de tennis de table. En outre, il a félicité la Côte d’Ivoire pour avoir réussi l’organisation de ce championnat d’Afrique. Analysant la performance des pongistes ivoiriens qui n’ont obtenu qu’une médaille de bronze chez les U21 par équipe filles, Mayer Ben Ahmed, expert ITTF a reconnu qu’avec les entrainements, ces jeunes talents vont progresser. De son côté, Said Lanasi a salué la grosse performance de l’Egypte qui a mis en place un système permettant aux athlètes de faire de bons résultats. Ce qui n’a pas laissé indifférent le président de la fédération ivoirienne de tennis de table Nzi Michel qui a admis que si l’Egypte a raflé la mise, c’est grâce à une volonté politique. Toutefois, il est confiant quant à l’avenir des pongistes ivoiriens qui, selon lui, peuvent progresser. Outre l’Egypte, la Tunisie, l’Ile Maurice avec Hosenally Oumehany chez les cadets filles simples et la Rdc avec Mbongia Christian chez les cadets garçons simples sont montés sur le podium. Au total, la fédération ivoirienne de tennis de table a su relever le défi de l’organisation même si au début, il ya eu quelques difficultés. Pour rappel, 11 pays, l’Egypte, l’Algérie, l’Afrique du Sud, l’Ile Maurice, la République démocratique du Congo, le Congo-Brazzaville, le Togo, le Cameroun, la Sierra Leone et la Côte d’Ivoire ont pris part à cette compétition qui au dire du président de la Confédération africaine de tennis de table Kaled El Salhy est qualificative pour les championnats du monde junior et bien d’autres.

P.L
Commentaires


Comment