Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Les victimes des crises politiques de Tengrela indemnisées

Publié le lundi 16 avril 2018  |  AIP
Lancement
© Ministères par DR
Lancement du réseau des femmes leaders africaines section Cote d’ivoire
Vendredi 26 janvier 2018. Abidjan. La Ministre Mariatou Koné, Ministre de la Femme, de la Protection de l`Enfant et de la Solidarité a procédé à la restitution et au lancement du réseau des femmes leaders africaines en vue d’obtenir la mobilisation totale des femmes autour de la mise en place effective du Réseau des Femmes Leaders Africaines.


Tengrela - Les victimes des crises politiques qui ont secoué la Côte d'Ivoire de 1990 à 2011 ressortissant du département de Tengrela ont reçu dimanche des mains de la ministre de la Femme, de la Protection de l'enfant et de la Solidarité, Mariétou Koné, des chèques d'un montant global de 35.300.000 FCFA, en guise d'indemnisation.

Ce sont 37 personnes, soit 35 cas de décès et deux blessées qui ont été concernées par cette remise de chèques organisée à la préfecture de Tengrela.

Les ayants-droits des personnes décédées reçoivent un million de francs CFA et les blessés 150 000 FCFA chacun pour le transport, en vue de se rendre dans un centre de santé pour y suivre des soins entièrement pris en charge par le Gouvernement. « Ces sommes ne panseront certainement pas votre douleur. C'est juste pour vous dire que le Gouvernement et le Président Alassane Ouattara ne vous ont pas oubliées. Séchez vos larmes et pardonnez », a dit la ministre à l'endroit de ces victimes.

Prof Mariatou Koné a par ailleurs précisé que l'opération d'indemnisation des victimes des crises politiques en Côte d'Ivoire se déroule dans la transparence. « Nous entendons dire que ce sont les militants du RDR seulement que le Gouvernement indemnise. C'est faux car nous travaillons dans la transparence totale!», a-t-elle relevé.

La porte-parole des victimes de Tengrela, Mme Coulibaly Awa, a exprimé la gratitude et la reconnaissance des bénéficiaires à la ministre Mariétou Koné. « Merci à vous et au président de la République pour ces actions sociales », a-t-elle déclaré.

L'Association des victimes des crises politiques de Tengrela compte une cinquantaine de membres, selon son président, Koné Noumoutché.

De nombreux cas n'ont pas pu être pris en compte faute de pièces justificatives, a-t-il dit, se réjouissant toutefois de cette remise de chèques par le Gouvernement. Il a profité de l'occasion pour lancer un appel au pardon et la réconciliation.

tmpo/bsp/cmas
Commentaires


Comment