Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Santé : Un Atelier préparatoire pour le démarrage des activités des Centres régionaux pour le Master en sciences infirmières et obstétricales s’ouvre à Bassam

Publié le lundi 16 avril 2018  |  Abidjan.net
Atelier
© Autre presse par DR
Atelier préparatoire du démarrage des activités des centres régionaux pour le master en sciences infirmières et obstétricales
Lundi 16 avril 2018. Trois centres régionaux d’excellence, notamment l’Institut national de formation des agents de santé (INFAS) d’Abidjan, l’École nationale de santé publique (ENSP) de Niamey et l’Institut national de formation sociale et sanitaire (INFSS) de Bamako ont été retenus pour un projet régional de formation en Master des sciences infirmières et obstétricales devant débuter la rentrée prochaine.


Le Directeur général adjoint de la Santé, Blaise Koné Représentant la Ministre de la Santé et de l’Hygiène publique Raymonde Goudou-Coffie a présidé ce lundi 16 avril 2018, à Grand Bassam, l’ouverture de l’Atelier préparatoire pour le démarrage des activités des Centres régionaux pour le Master en sciences infirmières et obstétricales.

Cet Atelier, qui réunit une cinquantaine de participants venus des pays membres de l’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS), a pour objectif de définir les modalités de mise en œuvre du Master en Sciences infirmières et Obstétricales dans les trois centres d’excellences dont l’Institut National de Formation des Agents de Santé (INFAS). Il s’agira plus spécifiquement au cours de cet Atelier, entre autres, d’identifier les besoins complémentaires en Enseignants et en équipements en lien avec les résultats de l’évaluation et les exigences du Master – s’accorder sur les critères de sélection des futurs apprenants et enseignants – s’accorder sur les rôles et responsabilités de chaque acteur et le contenu du contrat de performance entre l’UNFPA, l’OOAS et les trois centres d’excellence – s’accorder sur l’organisation pratique des enseignements – puis s ‘accorder enfin sur la feuille de route pour le démarrage effectif de la formation.

Le Directeur général adjoint de la Santé, Blaise Koné s’est félicité, au nom de la ministre Raymonde Goudou Koffi, du choix de la Côte d’Ivoire pour abriter cet Atelier qui aboutira à la mise en œuvre de la formation en Master en sciences infirmières et obstétricales. Toute chose qui contribuera, à termes au renforcement des capacités des cadres de la santé afin de réduire la mortalité maternelle et mieux adresser la problématique de la santé de la mère et de l’enfant.

Quant à Jean Jacques Kablan, Directeur général adjoint de l’OOAS, il a indiqué que ce sont 244 infirmiers, maïeuticiens et sages-femmes qui devront bénéficier de la formation en Master des sciences infirmières et obstétricales. Cet Atelier qui s’est ouvert ce lundi est prévu s’achever le vendredi 20 avril prochain.


Elisée B.
Commentaires


Comment