Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Art et Culture

Femua 2018 : Le Secrétariat d’Etat chargé de l’Enseignement technique soutient Magic System

Publié le lundi 16 avril 2018  |  Fraternité Matin
Femua
© Abidjan.net par C.K
Femua 2018 : signature de convention entre le Secrétariat d’Etat et la fondation Magic System
Lundi 16 avril 2018. Abidjan, Cocody. Au nom de la coopération entre L’Etat de Côte d’Ivoire et le Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (Femua), le Secrétariat d’Etat chargé l’Enseignement technique et de la formation professionnelle vient d’apporter son appui institutionnel à la 11ème édition


Salif Traoré, dit Asalfo, lead vocal de ce groupe et commissaire général du Femua a exprimé sa gratitude à l’Etat de Côte d’Ivoire à travers le Secrétariat d’Etat chargé l’Enseignement technique et de la formation professionnelle.

Dans le cadre du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (Femua), 11ème édition, le Secrétariat d’Etat chargé l’Enseignement technique et de la formation professionnelle vient d’apporter son appui institutionnel à cet événement culturel.

La signature de la convention a eu lieu ce lundi à Cocody entre le Secrétariat d’Etat, représenté par Mamadou Touré, et la fondation Magic System, représenté par Salif Traoré, dit Asalfo, lead vocal de ce groupe et commissaire général du Femua.

Pour le Secrétaire d’Etat, cet appui institutionnel vise à apporter une expertise technique aux initiateurs de Femua. « Cet appui institutionnel confirme notre intérêt à accompagner le Femua.

Le Secrétariat d’Etat chargé de l’enseignement technique et de la formation professionnelle ne peut rester en marge de cet évènement surtout avec sa tribune carrefour jeunesse. Je voudrais féliciter le groupe Magic system pour avoir pensé le Femua », a salué Mamadou Touré assurant que tous ses services seront mobilisés aux côtés des initiateurs pour sensibiliser la jeunesse ivoirienne sur les dangers de l’immigration clandestine et l’importance d’avoir des compétences dans les métiers. « J’invite toute la jeunesse ivoirienne à prendre part à ces journées consacrées aux jeunes pour avoir les opportunités de formation », a-t-il lancé.

Salif Traoré, dit Asalfo, lead vocal de ce groupe et commissaire général du Femua a exprimé sa gratitude à l’Etat de Côte d’Ivoire à travers le Secrétariat d’Etat chargé l’Enseignement technique et de la formation professionnelle.
... suite de l'article sur Fraternité Matin

Commentaires


Comment