Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Vulgarisation des us et coutumes et élaboration d’un répertoire des Rois et chefs traditionnels de Côte d’Ivoire : La CNRCT sollicite l’expertise des universités publiques

Publié le mercredi 18 avril 2018  |  Abidjan.net
Rencontre
© Autre presse par DR
Rencontre Rois et Chefs traditionnels avec les présidents des universités publiques de Côte d`Ivoire
La Chambre des Rois et Chefs Traditionnels de Côte d’Ivoire (CNRCT) a reçu, le 16 avril 2018, la Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Bakayoko Ly Ramata, accompagnée d’une forte délégation composée des présidents des universités et Grandes écoles publiques de Côte d’Ivoire.


La Chambre des Rois et Chefs Traditionnels de Côte d’Ivoire (CNRCT) a reçu, le 16 avril 2018, la Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Bakayoko Ly Ramata, accompagnée d’une forte délégation composée des présidents des universités et Grandes écoles publiques de Côte d’Ivoire.



Cette visite voulue et obtenue par la CNRCT avait pour but d’établir une ‘’étroite collaboration active’’ entre la Chambre et les universités de Côte d’Ivoire. Ce, en vue de vulgariser et promouvoir les us et coutumes des peuples de Côte d’Ivoire et d’élaborer également un répertoire des rois et chefs traditionnels de Côte d’Ivoire.



‘’Les potentialités scientifiques, techniques et technologiques, et la force et l’éclairage des recherches académiques peuvent beaucoup aider et soutenir la Chambre Nationale des Rois et Chefs traditionnels, garante de la mémoire de nos traditions’’, a expliqué le président de la CNRCT, Nanan Amon Tanoé. ‘’ Il s’agit d’une requête de collaboration scientifique et technique. La grande expertise de l’université à travers ses unités de Formations et de Recherche (UFR), ses départements, ses instituts, avec ses ressources humaines sont pour nous des ressources de premier ordre dans le processus envisagé d’une collaboration porteuse et fructueuse pour le pays’’, a-t-il poursuivi.



En réponse, et au nom de l’ensemble des présidents des universités publiques de Côte d’Ivoire, Bakayoko Ly Ramata a marqué son adhésion au projet d’étroite collaboration entre la CNRCT et les universités de Côte d’Ivoire. En retour, la Ministre, après avoir rappelé que la formation d’un capital humain de qualité qui est l’une des missions clés de l’enseignement supérieur ne peut se faire que dans un espace universitaire pacifié, a plaidé pour un appui des Rois et chefs traditionnels à la réalisation de cet environnement de paix. ‘’Mon Département attend donc beaucoup de vous pour la consolidation de la paix sur les campus universitaires’’, a dit la Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. Elle a appelé à ‘’une plus grande implication’’ des Rois et Chefs traditionnels à la préservation des acquis afin de permettre à l’enseignement supérieur de jouer véritablement son rôle de levier de développement.



La ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Bakayoko Ly Ramata a tenu à rendre hommage au président de la CNRCT, Nanan Amon Tanoé, qu’elle a qualifié de ‘’grand intellectuel’’ parce que diplomate de formation. Et qui est un exemple concret qui symbolise le mariage parfait entre tradition et modernisme. ‘’Je souhaite vivement que votre exemple fasse boule de neige parmi les nouvelles générations’’, s’est exprimée Bakayoko Ly Ramata.



Les échanges qui ont suivi les allocutions ont permis aux deux institutions de tracer les sillons de cette future collaboration.



Elisée B.
Commentaires


Comment