Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte-d’Ivoire: Bouaké fait face depuis deux semaines à une grave pénurie d’eau

Publié le jeudi 19 avril 2018  |  RFI
Bouaké:
© RFI par Stéphanie Aglietti
Bouaké: Le barrage de la Loka


En Côte d’Ivoire, depuis maintenant plus de deux semaines, Bouaké manque cruellement d’eau. En cause, une importante décrue du barrage de la Loka. Situé à 21 km à l’ouest de la seconde ville du pays, il lui fournit 75 % de son eau. Résultat, une grande partie des 1,5 million d’habitants de la cité vivent un véritable calvaire.

A Bouaké, dans le quartier d’Ahougnansou, l’un des plus durement touchés par la pénurie d’eau, Fanta est épuisée, « fatiguée de puiser de l’eau ». Cette mère de famille est contrainte, sous un soleil de plomb, de faire « au moins cinq aller-retour par jour », bidon d’eau sur la tête, entre sa maison et un puits situé « à 30 minutes de marche », dans un quartier un peu mieux loti, « pour remplir cinq bidons et deux bassines ».

Et pour se désaltérer, les solutions sont peu nombreuses. Acheter des bouteilles d’eau, quitte à grever son budget, ou faire avec les moyens du bord comme Augustin. « Parfois on peut faire bouillir l’eau le soir », explique cet enseignant, « mais quand on a besoin d’eau rapidement, car les enfants ont soif, on est obligé de filtrer juste avec un peu d’eau de javel pour tuer les premiers microbes ». « Vivement que l’eau revienne », souffle-t-il.

Les autorités prises de cours

Çà et là, dans la ville, des camions-citernes peinent à alimenter les campus et les centres de santé. Mardi 17 avril, des forages ont été lancés, afin d’alimenter le réseau d’eau.
... suite de l'article sur RFI

Commentaires


Comment