Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire/ Ultimatum d’une semaine aux occupants du lieu de plaisance de Danané

Publié le jeudi 19 avril 2018  |  AIP


Danané - Le préfet du département de Danané, Diarra Karim, a fixé un ultimatum d’une semaine aux occupants du lieu de plaisance dénommé « Sous-bois » de la ville pour quitter l’espace, lors d’une rencontre mercredi, à la préfecture, avec des chefs de services et les deux promoteurs.

« Je vous donne une semaine pour quitter les lieux », a menacé M. Diarra, stigmatisant par ailleurs, l’agent des Eaux et forêts, le Lieutenant-Colonel Assiri Tanoh Maximin, sensé de protéger les aires boisées, et dont des gens se plaignent de la musique à tue-tête de son bar en ce lieu.

« Je peux vous sanctionner. Non seulement vous êtes un fonctionnaire, qui ne doit exercer de fonction lucrative, mais, vous êtes également un agent des eaux et forêts qui doit préserver cet environnement. Vous en faites un bar, un lieu de toute sorte de dépravations. D’ailleurs, des gens se plaignent du décibel de votre musique qui les empêche de dormir ou se reposer », a-t-il martelé.

La décision de fermeture de l’espace Sous-bois avait été annoncée par le préfet lors de la journée carrière de l’Education et devait entrer en application le lundi.

Le site de Sous-bois a été créé en 1985 par deux jeunes enseignants, Etienne Blé et Déouho Denis, membres fondateur de la Croix Verte de Côte d’Ivoire (CV CI). Le premier jardin voit le jour en 1987, par le planting de 36 arbres, fait par chaque chef de service.

C’est cet espace boisé, à usage public, qui est occupé aujourd’hui par des privés, à des fins mercantiles.

(AIP)

eb/fmo
Commentaires


Comment