Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Biankouma/ Des armes de guerre et munitions saisies, les transporteurs de l’arsenal aux mains de la police

Publié le jeudi 19 avril 2018  |  Pôle Afrique
Sécurité
© Ministères par Gendarmerie nationale
Sécurité - Un arsenal de guerre saisi par la gendarmerie nationale à Anyama
Mercredi 5 mai 2010. Abidjan, Anyama


Des armes de guerre et une importante quantité de munitions et de chargeurs ont été saisies par la police nationale de ladite localité. Le mercredi 18 avril 2018, aux environs de 18 h 30, au corridor nord de Biankouma, dans l’Ouest ivoirien.

Selon les informations de bonnes sources récoltées par Pôle Afrique.info, c’est suite à une information anonyme que les éléments du commissaire de police de Biankouma, Koné Pétin, ont mis sur pied un important dispositif qui a conduit à l’arrestation d’un véhicule au corridor en provenance de la capitale du Tonkpi (Man)avec une cargaison de munitions et de chargeurs et des armes de guerre. Deux des trois occupants du véhicule sont tombés dans les mailles de la police, quand le troisième, lui avec beaucoup de chance réussi à prendre le large. Des habitants de la cité du mont Bian joints se réjouissent de cette prise de la police qui intervient juste deux jours après le braquage qui a coûté plus de 100 millions de F CFA à une agence de transfert d’argent à Man.
Au cours de cette opération, un agent de la police a été blessé par balle et évacué au CHR de Man pour une prise en charge médicale.

Au moment où nous mettons sous presse, les deux suspects mis aux arrêts étaient conduits à la préfecture de police de Man quand une enquête s’ouvrait pour appréhender le troisième malfrat toujours en cavale. Nous y reviendrons.

Jean Olivier Dan
Commentaires

Dans le sous-dossier