Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Vague d’enlèvement d’enfants en Côte d’Ivoire : L’ONG VAFAG sensibilise à Abobo et encourage les parents à la vigilance

Publié le vendredi 20 avril 2018  |  Abidjan.net
Vague
© Abidjan.net par DA
Vague d’enlèvement d’enfant en Côte d’Ivoire : L’ONG VAFAG sensibilise à Abobo et encourage les parents à la vigilance
Mardi 17 avril 2018. Complexe socio-éducatif d’Abobo." Plus jamais de disparitions et d’assassinats d`enfants en Côte d`Ivoire ! " C’est le thème de la campagne de sensibilisation lancée par L’Organisation Non Gouvernemental Vision et Actions des Femmes Africaines contre les guerres (VAFAG) conduite par sa directrice exécutive Annita Traoré pour mettre fin à la vague d’enlèvement d’enfants qui sévit en Côte d’Ivoire.


" Plus jamais de disparitions et d’assassinats d’enfants en Côte d’Ivoire ! " C’est le thème de la campagne de sensibilisation lancée par l’Organisation Non Gouvernementale (ONG) Vision et Actions des Femmes Africaines contre les guerres (VAFAG) conduite par sa directrice exécutive Annita Traoré. L’objectif de cette rencontre, combattre et mettre fin à la vague d’enlèvement d’enfants qui sévit en Côte d’Ivoire . C’était le mardi 17 avril 2018 au complexe socio-éducatif d’Abobo à l’intention des chefs de communauté de trois sous quartiers:Kennedy Grand trou, Akeikoi et derrière rail.

Initié par l’ONG VAFAG avec l’appui des ONG Femmes de Salem International et le Centre Solidarité Investir dans les Filles et les Femmes (Censoiff) et l’appui institutionnel du Ministère de la Femme, de la Protection de l’Enfant et de la Solidarité, il était question d’amener les chefs religieux et chefs de communauté à assumer pleinement leurs responsabilités relativement à la protection de leurs enfants. « Protéger notre enfant, c’est notre responsabilité » a indiqué à l’assistance la directrice de VAFAG.

Saisissant cette tribune, Annita Traoré a présenté un projet de sensibilisation de masse et de proximité contre le phénomène des enlèvements en Côte d’Ivoire. A travers ce projet,elle envisage sillonner plusieurs localités de la Cote d’Ivoire durant les six prochains mois.

Lath Didier, Directeur de la protection de l’enfant au Ministère de la Femme de la Protection de l’Enfant et de la Solidarité (MFPES) s’est félicité de l’initiative des trois ONG et promet leur apporter tout l’appui institutionnel nécessaire. Il a insisté sur l’engagement du Président de la République à éradiquer ce phénomène.

Le représentant du MFPES a ensuite décliné toutes les actions du gouvernement pour retrouver les enfants victimes d’enlèvement et pour traquer les auteurs. Il a interpellé les leaders communautaires notamment les chefs coutumiers et les guides religieux sur leur rôle dans la prévention des enlèvements par la sensibilisation des familles sur la nécessité de prendre des mesures pour protéger les enfants. Il a présenté le document du ministère conçu pour la sensibilisation des familles et leaders communautaires sur les mesures à prendre pour réduire les risques d’enlèvement d’enfants. Ce document important est intitulé «OUTIL DE FORMATION DES TRAVAILLEURS SOCIAUX POUR LA SENSIBILISATION DES COMMUNAUTES, DES LEADERS COMMUNAUTAIRES ET DE RELIGIEUX/ REDUIRE LES RISQUES D’ENLEVEMENT DES ENFANTS ». Cet important document a été, séance tenante, remis officiellement aux ONG partenaires comme outil de sensibilisation.

Le Coordonnateur de l’ONG CENSOIFF a statué sur les méfaits des rumeurs. Des messages de prévention ont été présentés, à l’endroit des enfants, des parents, des leaders communautaires et religieux, et du gouvernement.

DA
Commentaires


Comment