Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Situation sécuritaire- L’opération contre les comzones provoque un malaise

Publié le vendredi 20 avril 2018  |  Pôle Afrique


Les coups de fil ont circulé. Pas pour des messages d’assurance et les appels trahissaient bien une inquiétude : y-a-t-il un malaise entre Alassane Ouattara et les ex-commandants de zones issus des ex-Forces Nouvelles ?

« Nous avons fait preuve de bonne foi, avons démontré notre loyauté au vieux, pourquoi s’acharner à faire croire ce qui n’est pas ? » fustige un officier proche d’un ex-comzone, joint par PôleAfrique.info. « Si les choses s’étaient passées comme cela se devait, avec un peu de considération, nul n’aurait su que quelque chose se faisait, s’ils veulent nous pouvions leur ouvrir les portes de nos résidences afin qu’ils y dorment si cela leur chante » fulmine et dénonce un autre.

L’atmosphère n’est pas à la sérénité chez les anciens chefs de guerre et c’est peu dire. En allant ramasser les armes à Bouaké pour les stocker à Abidjan sans aviser préalablement celui qui en avait la garde, finit par faire croire qu’un plan sombre est ourdi. Or, il n’en est rien car cette opération est commandée par le conseil national de sécurité selon les informations de PôleAfrique.info.
... suite de l'article sur Pôle Afrique

Commentaires


Comment