Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

FOFED 2018 : La fondation AWI organise une table ronde sur la transformation et la promotion des produits locaux

Publié le vendredi 20 avril 2018  |  Abidjan.net
Mariam
© Autre presse par DR
Mariam Fadiga-Fofana, présidente de la Fondation AWI


A l’occasion de la deuxième édition du Forum femme et développement (FOFED), prévu se tenir en septembre prochain, la fondation Africa Women Initiative (AWI), organise une table ronde le jeudi 26 avril prochain, dans les locaux de la CAISTAB au Plateau. L’objectif de cette activité est d’améliorer ‘’l’éducation financière des femmes transformatrices’’. A cet effet, les participantes seront entretenues sur la thématique de la deuxième édition du FOFED qui est: « Inclusion financière, clé de la croissance durable pour les femmes transformatrices en Côte d’Ivoire ». Trois sessions meubleront cette table ronde. La première portera sur ‘’la sensibilisation à l’éducation financière’’, la deuxième présentera ‘’les différents programmes de financement public’’ et la dernière s’appesantira sur ‘’les programmes de financement privé’’.

Dans le cadre de la préparation de cette activité, la présidente de la fondation AWI (structure organisatrice), Mariam Fadiga Fofana, a tenu un point de presse ce 19 avril. Lors de son intervention, elle a annoncé un double évènement. « Le 26 avril prochain, nous allons procéder au lancement du FOFED 2018, avant de passer à la présentation officielle du magazine économique de l’autonomisation de la femme ‘’Sooq magazine’’ lancé par la fondation », a-t-elle-indiqué. Ce point de presse a été l’occasion pour Mme Mariam Fadiga Fofana d’expliquer les raisons pour lesquelles la fondation a décidé de s’intéresser à la transformation dans la chaîne de valeur des produits vivriers. Elle a, à cet effet, fait un bilan des différentes visites de terrain de la fondation qui ont permis de toucher du doigt les difficultés rencontrées par les femmes productrices. Celles-ci portent sur la conservation et l’écoulement des produits. D’où la nécessité de passer à la phase de « la transformation qui a l’avantage d’allonger la durée de vie des produits », a-t-elle évoqué, avant d’insister sur le fait que « pour la pratiquer, ces femmes doivent être encadrées puisqu’il y a des aspects qu’elles ne maîtrisent pas vraiment ».

La table ronde du 26 avril prochain, se présente donc comme une activité capitale qui entend recevoir 200 participants à la CAISTAB au Plateau.

Créée le 26 février 2016, la fondation AWI est une organisation non gouvernementale qui œuvre pour la promotion et la valorisation des initiatives des femmes africaines entrepreneures proactives. Elle accompagne aussi ces femmes dans leur recherche d’autonomisation en vue de leur participation active au développement économique et social de leurs communautés respectives. Dans ce cadre, cette fondation a tenu les 29 et 30 août derniers, la première édition du FOFED sur le thème : « Enjeux de l’autonomisation économique de la femme dans le développement communautaire en Côte d’Ivoire », ainsi que les Journées de la Femme Entrepreneures (JFEN) du 14 au 17 décembre 2017 à Touba dans la région du Bafing.

Marina K. Une correspondance particulière
Commentaires


Comment