Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Des leaders d’opinion d’Agboville instruits sur les droits de l’homme et l’incivisme

Publié le vendredi 20 avril 2018  |  AIP


Agboville– La Commission régionale des droits de l’Homme de l’Agnéby-Tiassa (CRDHAT), a initié jeudi, une conférence sur ‘’les droits de l’Homme et l’incivisme’’ afin d’instruire les leaders d’opinion de la place sur la résurgence de l’incivisme et les violations graves des droits de l’homme constatés dans le pays.

Les animateurs de cette rencontre, en l’occurrence le vice-président de la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH), Traoré Wodjo Fini et le directeur régional de la de la Promotion de la jeunesse, de l’Emploi Jeunes et du Service civique, Yao Yapi Charles, en ont profité pour expliquer les notions des droits de l’Homme aux participants que sont les chefs de communauté et de village, les guides religieux, les responsables des associations de jeunes et de femmes, etc.

Les droits de l’Homme, ont-ils dit, sont tout ce qui est inhérent à l’espèce humaine. Il s’agit entre autres du droit à la vie (droit divin et sacré), du droit à la santé, à l’éducation, les droits civilo-politiques, les droits de solidarité, etc.

En matière de droit de l’Homme, M. Traoré a indiqué que les populations n’ont que des droits – l’égalité, la dignité et la liberté- quand l’Etat n’a que des devoirs envers elles. Mais pour que les populations aient la pleine jouissance de ces droits, il est du devoir de la CNDH de les informer et les sensibiliser. De sorte qu’elles puissent utiliser ces droits pour se protéger et surtout demander à l’Etat d’assumer ses responsabilités, a-t-il souligné.

En matière d’incivisme, il a été demandé aux participants de ne point se faire justice, mais de respecter plutôt les symboles de l’Etat, notamment l’autorité administrative et tous ceux qui représentent l’Etat dans ses démembrements.

yy/fmo
Commentaires


Comment