Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Art et Culture

Dahico annonce la reprise du Festival international du rire d’Abidjan en août

Publié le mardi 24 avril 2018  |  APA
Adama
© Autre presse par DR
Adama Dolo, plus connu sous son nom d`artiste Adama Dahico, est un acteur, humoriste


Abidjan (Côte d’Ivoire) - Le Festival international du rire d’Abidjan (FIRA), reprend les 3, 4 et 5 août 2018 au Palais de la culture de Treichville, après un temps d’interruption, a annoncé Adama Dahico, le promoteur de l’évènement, dans un entretien à APA.

II s’agit de la 9ème édition et elle sera précédée par une table ronde qui devrait se tenir « mi-juillet avec des professionnels de la scène, des journalistes pour poser des questions ou faire des contributions », a indiqué Adama Dahico.

Le FIRA, « nous l’avions créé dans un objectif de faire la promotion de l’humour en Côte d'Ivoire, qui est connue et reconnue comme un pays où on a un sens de l’humour particulier parce qu’on tourne tout en dérision », a-t-il dit.

« Il fallait créer un cadre promotionnel pour donner l’occasion aux faiseurs d’humour de se retrouver et donner la chance à de jeunes talents de s’exprimer. Quand on fait le bilan depuis 2010 où il y a eu la dernière édition, notre bilan est positif », a fait savoir l’humoriste ivoirien.

Il s’est félicité du passage de certains humoristes ivoiriens tels que « Le Magnific, Agalawal, Kôrô Abou, Digbeu Cravate, Tchuken Pat et Zongo, qui ont eu la chance de participer à ce festival », qui leur a donné « la possibilité d’y croire, d’avoir confiance en eux et de vraiment s’engager dans la profession ».

La table ronde prévue avant le festival se déroulera autour du thème, «La contribution de l’humour pour le développement durable en Afrique». Il comprendra un atelier où il sera remis en cause l’humour pratiqué en Côte d'Ivoire jusque-là.

Selon Adama Dahico, l’objectif est de s’interroger si l’humour « made in Côte d'Ivoire » peut-être « compétitif » dans de grands festivals et comment amener les uns et les autres à prendre conscience que le professionnel de cet art devrait écrire ses textes et créer davantage.

L’événement s’articulera autour de trois grandes soirées, la première intitulée « La nuit du one man show avec pour thème : le dictateur bien aimé qui ne rit pas depuis six mois, ce qui est un danger pour la Nation », a souligné Adama Dahico.

« Le deuxième jour on a le spectacle phare Maquis le Dromican qui regroupera 20 à 25 comédiens, c’est-à-dire les comiques de situation, de nouveaux talents, des anciens, sur un même plateau », a-t-il poursuivi, ajoutant que le spectacle se veut un cocktail d’humour qui va donner une bonne image à l’humour ivoirien.

«Pour le troisième spectacle, nous aurons la visite à La Haye, ou nous allons mettre en scène les spécialistes en imitation : vous allez voir par exemple le président Blaise Compaoré aller rendre visite au président Gbagbo à la Haye, vous verrez KKB, Guillaume Soro, des imitateurs qui vont jouer », a-t-il poursuivi.

Dans cette scène « c’est Bédié et Ouattara deux frères qui vont rendre visite à Gbagbo, vont parler de tout sauf la politique, pour dire qu'en Côte d'Ivoire, ce n'est pas seulement la politique qui anime la vie. Et dans la causerie MM. Bédié et Ouattara vont se laisser emporter par les blagues de Laurent Gbagbo et l’heure de visite finie, les portes électroniques de la Haye se referment et ils ne peuvent plus partir », a-t-il relaté.

La 9ème édition du Festival international du rire d’Abidjan (Fira) mettra en scène différents talents et styles d’humour, a assuré Adama Dahico.

AP/ls/APA
Commentaires


Comment