Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Une conférence du COGES sur la bonne éducation organisée au lycée d’Adiaké

Publié le mardi 24 avril 2018  |  AIP


Le comité de gestion (COGES) du lycée municipal d’Adiaké a organisé mardi une conférence sur le thème, "Comment éduquer nos enfants à bien vivre dans leur génération" à l’intention des parents d’élèves de la localité.

Le conférencier Benoit Kouassi, formateur à Espérance pour les Familles dans la Francophonie (EFF), une ONG basée en France, a montré qu’être parent, c’est être capable d’amener son enfant à être responsable, à être capable de se prendre en charge à travers un cadre privilégié qu’est la famille.

L’enfant, reconnait le conférencier, est influencé dans son éducation par beaucoup de facteurs notamment les médias, les réseaux sociaux dont facebook, les voisins, les enseignements, en un mot l’environnement. Les parents d’élèves, doivent veiller au grain.

Pour apporter une éducation efficace à l’enfant, il recommande aux parents trois qualités que sont la patience, la compréhension et la persévérance car pour lui, l’enfant est un trésor comme des flèches dans la main d’un combattant, c’est-à-dire une arme indispensable.

Le bout pointu de la flèche représente les objectifs que l’enfant doit se fixer dans la vie parce qu’il est appelé à partir. Les parents doivent donc l’aider à construire sa personnalité en lui inculquant des valeurs. M. Kouassi a insisté sur la construction de la confiance, de la personnalité de l’enfant et la réponse à ses besoins.

« Donner aux enfants du temps et de l’attention, être à l’écoute des enfants, être positif avec les enfants, montrer de l’intégrité aux enfants, proposer des parrains aux enfants c'est-à-dire des modèles pour répondre aux besoins fondamentaux", a conseillé le conférencier Kouassi Benoit, insistant qu’il faut convoquer un certain nombre d’attitudes pour mettre l’enfant en confiance notamment la sécurité affective, l’acceptation, la reconnaissance, la valorisation et surtout l’amour manifesté.

Le conférencier a conclu par les différents styles d’éducation et souhaité à tous d’appliquer le style d’éducation idéale où il y a les limites et les règles car dans ce style, dit-il, si les règles sont appliquées comme il se doit, l’enfant est protégé.

zsgd/akn/fmo
Commentaires


Comment